marketing du contenu (brand content) et marketing automation : vers l’adoption généralisée ?

book-new-largeC’est au travers d’un post Google+ de David Cohen (si si ! il y a encore des utilisateurs) que j’ai atterri sur le blog de Stéphanie Wailliez, un espace dédié au marketing B2B et au marketing de contenu qu’il convient de connaître. Stéphanie y décrit et reprend l’étude de Holger Schulze. Elle fait remarquer à juste titre dans son article que l’adoption du Marketing Automation y est particulièrement importante et que cela est surprenant, du moins de ce côté-ci de l’Atlantique. Voyons pourquoi …

L’étude de Holger Schulze a été réalisée à l’intérieur du groupe LinkedIn, B2B Technology Marketing Community et a permis de dégager un certain nombre de tendances majeures :

  1. Le marketing de contenu (que les Français appellent Brand ou Branded Content) se généralise et devient de plus en plus sophistiqué. Son but est de générer des “leads” (prospects) et de s’établir en leader d’opinion ;
  2. La popularité des livres blancs décline au profit de formats plus digestes comme la vidéo (mais nous pourrions débattre de la véritable efficacité de ce médium et de la façon de l’utiliser correctement pour le lead generation, ce qui ne va pas de soi) ;
  3. Plus de 82% de marketeurs B2B déclarent vouloir augmenter leur production de contenus dans les 12 mois prochains (vu qu’ils manquent de temps pour le faire, les agences de contenu ne vont pas chômer, c’est une bonne nouvelle) ;
  4. YouTube est la plateforme de choix pour le marketing de contenu en B2B (ce qui est aussi ouvert au débat, nous pourrions en discuter des heures, le diable est dans les détails et surtout … la mise en œuvre), et sans surprise, dans ce domaine, Facebook perd du terrain ;
  5. Le Marketing automation est en plein essor avec 61% des marketeurs qui y recourent, ce chiffre étant de 43% l’année précédente [le chiffre indiqué comme peu applicable à la France par Stéphanie].

image

Marketing automation : un classique du marketing B2B ? (photo antimuseum.com)

Alleluia ?!

Les marketeurs auraient enfin compris l’importance du marketing digital … sauf que quelques nuances s’imposent : un bref regard à la planche de fin de la présentation (voir ci-dessous) va déjà nous éclairer. Les utilisateurs du groupe LinkedIn B2B Technology Marketing ne sont pas monsieur et madame tout le monde :

  • utilisateurs des groupes de LinkedIn, ils sont déjà un peu des “dindes qui votent pour Noël”, car familiers des médias sociaux. Certes ils sont nombreux …
  • mais c’est aussi parce qu’ils sont majoritairement américains ce qui fausse un peu les résultats … ou plus exactement ce qui nous permet à nous petits français de voir ce qui va se passer chez nous dans quelques années … tout va bien ;
  • ils sont aussi majoritairement petits ou très petits car 50% au moins des répondants ont moins de 10 employés. Ceci explique aussi pourquoi le recours au Marketing automation y est si grand, car il s’agit de petites structures qui ne peuvent se permettre de laisser traîner les ventes et qui trouvent – à juste titre – dans l’Internet une aide précieuse à la vente. La réalité est moins belle en France où les PME et les TPE sont traditionnellement les parents pauvres de la transformation digitale et qui accusent un retard de maturité dans l’utilisation digital quasi abyssal. 70% environ des sites Web des PME sont ainsi en déshérence selon Serge Henri Saint Michel, qui a développé ce chapitre pour notre prochain ouvrage la communication expliquée à mon boss. Ce retard terrible des PME en France est même ce qui, à mon avis explique le retard énorme pris par la France sur son voisin britannique, où toutes les PME sont utilisatrices d’Internet et se lancent à fond dans son utilisation depuis déjà longtemps ;
  • les utilisateurs du groupe en question sont aussi et surtout des marketeurs des technologies, comme le nom du groupe l’indique, phénomène corroboré par le profil des répondants (slide 23) mais pas seulement : près d’un quart des répondants sont dans le secteur du marketing et de la communication/publicité ce qui ajoute encore un biais. Des marketeurs qui achètent le marketing en somme, ce n’est pas si étonnant ;
  • je passe sur les 800 répondants et leur représentativité par rapport à l’échantillon, nous n’allons tout de même pas nous en arrêter à de pareilles considérations techniques …

Le futur appartient aux marketeurs du contenu et du B2B

Loin de nous inciter à nous lamenter, ou à discréditer une étude qui, somme toute, nous apprend quelque chose, je pense que les leçons à en tirer sont quelque peu différentes mais néanmoins très riches :

  • la France n’est pas l’Amérique, mais finit souvent par l’imiter, donc nous pouvons nous attendre, dans les 3 à 5 ans, à suivre le même mouvement. Les marketeurs bien positionnés vont pouvoir en tirer les bénéfices ;
  • l’échantillon de cette étude n’est pas représentatif mais suit de façon assez fidèle les tendances qui ont été celles de l’adoption des technologies depuis l’avènement de l’Internet (et peut-être aussi avant, mais cela commence à remonter un peu) ; à savoir que les premiers à les embrasser sont les sociétés qui officient dans la techno, le marketing et la publicité. Il faut ensuite un temps non négligeable pour que l’usage se répande dans les secteurs plus traditionnels de l’économie, mais cela finit par arriver … gardons l’espoir !
  • si les PME de ces secteurs peuvent tirer bénéfice de l’automatisation marketing, les autres secteurs aussi, c’est une question de maturité et de maturation. Un effort d’évangélisation important est donc à faire, pour dépassionner le e-marketing, le sortir de sa gangue de technicien jargonneur de l’informatique post industrielle, et expliquer que générer des leads se fait aussi sur Internet … mais pas n’importe comment (gare aux déceptions et aux mises en œuvre hâtives).

Une activité d’avenir

Il n’est nul doute que le Marketing Automation, comme cela a été largement débattu lors d’une conférence Open2leads fin Juin, prend de l’ampleur. Des acteurs internationaux comme Eloqua (cf. l’offre de l’agence Aressy ici) ou locaux comme Get+ sont là pour en témoigner, avec un volume d’affaire sans cesse croissant. Nous n’en sommes pas encore à la généralisation (le fameux “Mainstream” de M. Schultze) cependant, mais la tendance est là qui se renforce.

La lecture du jour …

Etude : les dernières tendances du Content Marketing en BtoB | Le blog de Niouzeo

par Stéphanie Wailliez

Une nouvelle étude sur l’importance du Content Marketing en BtoB vient de paraître. Elle a été réalisée en juin dernier à travers le groupe LinkedIn « B2B Technology Marketing Community » qui compte 50 000 membres, dont plus de 800 ont répondu au sondage.

On y retrouve les grandes tendances de l’évolution des contenus, avec notamment le poids grandissant des vidéos, des budgets en hausse, et des organisations plus matures dans leur processus de création. On notera tout de même un chiffre impressionnant sur l’adoption du marketing automation (61% !) qui ne reflète sans doute pas la réalité dans les entreprises BtoB de notre hexagone.

via Etude : les dernières tendances du Content Marketing en BtoB | Le blog de Niouzeo.

19 thoughts on “marketing du contenu (brand content) et marketing automation : vers l’adoption généralisée ?

  1. Excellente analyse (et merci Yann pour ce coup de projecteur). En effet, le problème de ce genre d’étude est la représentativité de l’échantillon. J’avoue que la sur-représentation du monde IT m’arrange un peu, car il s’agit du secteur auquel je m’adresse en priorité, mais il est certain qu’en B2B, on constate des disparités énormes dans l’adoption de ces tactiques et solutions de génération de leads.

  2. Pingback: Vers une adoption généralis&eacut...

  3. Pingback: marketing du contenu (brand content) et marketi...

  4. Pingback: Marketing du contenu et marketing automation : ...

  5. Pingback: marketing du contenu (brand content) et marketi...

  6. Une fois que l’on a compris que le contenu était capital, encore faut-il savoir comment en faire. Le travail d’évangélisation sur les bonnes pratiques reste énorme, si l’on en juge par cette étude de Econsultancy : 90% des responsables marketing reconnaissent l’importance du contenu mais seulement 38% ont une stratégie de production de contenu. http://sco.lt/77yqzx

  7. Pingback: les liens de la semaine (weekly) - Les z'ed

  8. Pingback: (brand content) et marketing automation : vers ...

  9. Pingback: (brand content) et marketing automation : vers ...

  10. Pingback: Marketing de contenu (brand content) et marketi...

  11. Merci Yann pour cette analyse sur cette étude ainsi que pour la citation Aressy ;-)
    Après, on sait que tous ces contenus, études, etc… sont souvent autant intéressés que intéressants. Au lecteur d’agréger ces informations pour se forger sa propre opinion.
    Pour le moment, à l’agence, les projets Marketing Automation arrivent souvent « imposés » par la Corp qui est outre atlantique ! A suivre

    • Merci Laurent pour ton commentaire. J’avais trouvé ce petit mot particulièrement bien choisi ! Sur le sujet du Marketing Automation, j’aimerais bien t’interviewer pour le site, fais moi signe par message privé ou appelle-moi !

  12. Pingback: marketing du contenu (brand content) et marketi...

  13. Bonjour Yann,

    Merci pour votre post. Nous venons de réaliser le pendant de cette étude sur le marché français et directement auprès des utilisateurs marketing BtoB (pas ou peu de linkedin…)

    http://www.agenceadelanto.eu/adelanto/marketing-btob-2013-fr.php

    Après 3 ans d’intervention en France en marketing automation sur Eloqua, on pense que le peut marché local va démarrer en 2014. (36% de projets d’équipement) …

    à plus

    Laurent

  14. Pingback: Marketing du contenu ("brand content") en B2B et B2C au Royaume Uni : "mind the gap!" | Marketing & Innovation

  15. Pingback: innovation : Ceci n'est pas une prévision pour 2014 | Marketing & InnovationMarketing & Innovation

Votre avis nous intéresse :