PME innovantes et grands groupes : une histoire d’amour ? #uemedef13

La question peut paraître évidente et pourtant … une conférence qui s’est tenue hier après midi aux universités du Medef nous a permis de nous poser les bonnes questions sur ce sujet. Voici donc en 2 temps la réponse à cette question : d’une part au travers du baromètre de la relation entre PME et grandes entreprises réalisée par PAC (voir la présentation ci-dessous sur mon espace Slideshare grâce à l’aimable collaboration de l’IE-Club) et des trophées de l’observatoire, qui remettaient les prix aux meilleurs binômes innovants PME/Grandes entreprises.

J’ai découvert pour ma part, l’IE-Club, une association loi 1901 formée dans les années 2000, chargée de promouvoir l’innovation dans les entreprises en rapprochant investisseurs/centres de recherche/grands groupes et PME et organismes publics. Cette initiative fort louable a en outre le mérite de patronner un baromètre annuel, qui en est à sa 8ème édition, et qui décrit l’état des relations entre grands groupes et PME.

La réunion, animée de main de maître par notre ami André Dan, a débuté par la présentation des résultats de l’enquête annuelle de l’observatoire par Arnold Aumasson, SVP de Pierre Audoin Consultants. “C’est la huitième année d’études sur un panel stable pour capter les tendances des relations entre PME innovantes et grands groupes” a commenté M. Aumasson.

Evernote Snapshot 20130829 132747

Arnold Aumasson de Pierre Audoin Conseil hier au Medef

une bonne et une mauvaise nouvelle

La mauvaise nouvelle, commençons ainsi et nous finirons sur une note positive, c’était quant on avait en 2012 12% d’interviewés qui jugent que la situation avec les grands groupes s’étaient dégradées. Ce chiffre est passé à 39%. La bonne nouvelle c’est Que 38% pensent que cette même relation s’est améliorée.

Environ 2/3 des PME interrogées réalise son CA avec les grandes entreprises.

Les deux éléments de poids dans cette relation sont la récurrence été la référence et cela ne change pas, mais ce qui change est la notion de taille qui prend de plus en plus d’importance et donc les PME doivent, de plus en plus, avoir une taille critique pour que leurs relations avec les grands groupes soient bonnes (les services achats n’hésitant pas à pénaliser les fournisseurs trop petits et/ou trop dépendants d’un seul client, ce qui a un effet redoutable sur certains petits fournisseur qui sont en phase de démarrage et se retrouvent dans une situation de poule et d’œuf).

Une diminution du facteur partenarial, des directions Achats de plus en plus impitoyables

La dimension partenariale, d’incubation tend à s’estomper au profil de la relation purement commerciale également. Pour ce qui est de la conquête internationale, les PME doivent toujours se débrouiller seules. Les 3/4 des PME déclarent également ne pas recourir aux organismes publics pour améliorer leurs relations avec les grandes entreprises. 2/3 des grandes entreprises ne s’estiment plus adaptées aux PME non plus du fait des règles d’achat qui évoluent notamment.

Les directions d’achat sont aussi impliquées dans les partenariats et mettent de plus en plus de règles et de processus qui viennent comiques la vie des PME. Au final, la situation est principalement bonne et positive, mais tendue.

La réunion s’est poursuivie par la remise des …

Trophées de l’observatoire de la relation grandes entreprises – PME innovation

les trophées étaient remis par :

  • Aurélie Barbaux, journaliste à l’usine nouvelle ;
  • André Dan, Challengy, également animateur de toute la présentation avec son habituelle joie de vivre communicative ;
  • Robert Kalocsai, software continuity.

image

10 binômes ont été sélectionnés qui ont présenté pendant une minute où ils ont décrit leur partenariat. Voilà ce que j’ai pu capter de leurs présentations grâce à ma tablette :

  • ABB/myCO2 : partenaires dans l’efficacité du bâtiment et du Développement Durable (afficher les différentes consommations d’eau dans le bâtiment et les restituer de manière ludique). ABB groupe international est dans le comptage d’énergie. Cherchait à faire un démonstrateur dans le bâtiment et cherchait un partenaire flexible.
  • Bouygues construction/Ayudo : Ayudo travaille pour le groupe Bouygues depuis 2 ans. C que Bouygues est venu chercher c’est de l’adoption et de la réactivité pour proposer des solutions adaptées dans un délai très court. Bouygues a trouvé un partenaire avec qui avancer en confiance pour sortir des sentiers battus sur ses applications terrain dans le coeur de métier
  • Bouygues construction/Techniwood : Techniwood est une Startup qui a un système de construction bois.
  • Chronopost/mooville : muses développe des véhicules électriques, chrono post utilise des véhicules électriques depuis de nombreuses années et ont trouvé produit innovant et ils ont souscrit un partenariat avec la société Muse
  • Docapost/localeo : localeo est pionnier des systèmes de gestion citoyen. Dans ce partenariat Docapost a mis à disposition de la PME le réseau national de la Poste. Docapost est une filiale de la poste et souhaitait renforcer son offre de documentation numérique a disposition des élues locaux et s collectivités locales.
  • Sidetrade/Euler hermès : partenariat technologique et commercial basé sur une vision commune. Le succès est base sur les gains de temps et de ROI. Premiers succès commerciaux
  • Rueducommerce.com/generative objects : RDC a été créée en 1999 et a ouvert une galerie marchande en 2007. Ils ont trouvé à travers la PME l’ouverture d’esprit d’équipes techniques ouvertes et une opportunité de faire participer les fonctionnels et les techniciens.
  • Sanofi/groupe FG Design : le challenge était de répondre aux enjeux des achats chez Sanofi. Nécessité d’une relation à long terme et développer l’innovation
  • Sodexo/Linkbynet : infogérance ebusiness 450 collaborateurs, partis de zéro (2 collaborateurs) et se sont développés grâce à Sodexo et un partenariat de long terme. Choix d’un partenaire petit qui a accepté de prendre des risques et s’est lancé dans le cloud dès le départ
  • Veolia/incubethic : efficacité énergétique sur les sites industriels. Convaincre du patron au technicien sans oublier le côté comportemental qui est le point le plus important.

Les 3 catégories des trophées :

Initiative soutenue par La CDC et les prix ont été remis par Karen Le Chenadec, directrice du département développement numérique de la Caisse des dépôts et consignations. Les prix ont été remis dans 3 catégories différentes :

  • Industrie : Bouygues et Techniwood ont mis au point un dispositif de construction de maisons préfabriquées durables en 2 jours. Bouygues a aidé la société à obtenir la certification. C’est un gros investissement à dit son fondateur. Bouygues R&D mène une stratégie de partenariats notamment avec des PME innovantes, et plus particulièrement dans le domaine de la construction durable.
  • Logiciel : prix remis par Amaury de Buchet (au micro ci-dessous) à Euler Hermès et Sidetrade. C’est le mélange « d’une équipe innovante et sauvage avec les moquettes épaisses de la défense » pour innover dans le domaine du risque et de l’assurance crédit et une première vente a eu lieu au mois de juin. La solution commune « montre bien cette imbrication et qu’on s’implique à long terme ».

Evernote Snapshot 20130829 135548

  • Développement durable :  ce prix à été remis par Hervé Schricke, President du directoire de Xange Private Equity Co fondateur de l’observatoire. Il a été attribué à Chronopost et Muse. Le partenariat a été lancé il y a 4 ans, et Chronopost a pris 2 risques, un sur le produit innovant lui-même, et celui de confier son business modèle à son partenaire a dit le fondateur de Muse. Chronopost a essayé de ne pas appliquer des procédures d’achat trop strictes et le résultat est que Chronopost trouve ainsi des véhicules sur mesure adaptés à son besoin et Chronopost va tenter de les porter à l’international selon le représentant de la filiale de la Poste.

Les PME, moteur de la compétitivité de la France

Evernote Snapshot 20130829 140305

La conclusion a été faite par Philippe Lemoine (ci-dessus sur la photo), qu’on ne présente plus, qui a insisté sur l’importance du paramètre macro économique derrière la réalité micro économique, a savoir la compétitivité de la France au travers de ses PME. En France selon M. Lemoine, c’est que peu de startups sont rachetées par de grandes entreprises. On voit peu de deals comme ceux de Waze avec Google où le géant US s’est engagé de laisser le centre de R&D en Israël. “Les initiatives comme celles de l’IE Club vont dans le bon sens” selon lui et “le Medef les encourage”.

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site http://visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenue une agence Marketing en 2014
suivez moi !