22 erreurs à éviter dans la conception d’un questionnaire en ligne (1/2)

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenu une agence de Web Marketing en 2014. Ses champs d'action sont la transformation digitale, les stratégies de contenu, la formation digitale et la performance digitale.
suivez moi !

question2-largehttp://bitly.com/biaisquest.qrcodeDepuis que les questionnaires en ligne, (ou CAWI pour Computer Aided Web Interviewing) ont permis depuis la fin des années 90 de démocratiser l’accès aux études marketing, tout le monde ou presque peut se lancer sur le terrain et concevoir son propre questionnaire. C’est très bien, mais hélas, beaucoup d’erreurs sont commises ; ceci n’a rien de nouveau d’ailleurs, et cet article est le résultat de la refonte d’un ancien travail datant de 2000, lui-même inspiré de sources plus anciennes ; car les “biais de questionnements” n’ont pas attendu Internet pour exister ! Ces erreurs enfin, ne sont pas non plus, trois fois hélas, l’apanage des amateurs. Voici comment en 22 étapes,  éviter les erreurs de conception dans son questionnaire en ligne.

note 1 : pour rassembler les 2 parties, cliquer sur le QR code, le scanner ou taper http://bit.ly/biaisquest

note 2 : dans le jargon des études de marché, on utilise le terme de “biais de questionnement”, je le reprendrai donc ici.

1. Biais N°1 : Profils (et autres questions implicantes en début de questionnaire)

aeroplane-smallUn des biais, sinon le biais de questionnement le plus fréquemment rencontré est le fait de poser les questions de profil (âge, sexe, localisation …) en début de questionnaire alors que leur place est à la fin. Il est certain que le marketeur a envie de connaître son interlocuteur et de collecter ses données, mais à trop le montrer, vous ferez fuir les répondants, ou pire, ils répondront n’importe quoi. Avec les clients et prospects, comme avec vos amis, il faut s’intéresser aux autres avant de s’intéresser à soi-même …

Ce biais se résume ainsi :

  • caractère impliquant de telles questions ;
  • gêne causée par ce type de questions ;
  • découragement causé par ces questions en tête de questionnaire (“vous ne vous intéressez pas à moi, tout ce que vous voulez ce sont mes coordonnées”)

Il en va de même pour toutes les questions impliquantes, où le questionné aurait l’impression que son avis serait moins important que ses coordonnées (et à cette peur se rajoute celle du spam). Un bémol sur les questions impliquantes utilisées à titre de filtrage en tête du questionnaire …

2. Biais N°2 : Questions sans pré-test

exclamation-smallSi une question est mal formulée /comprise, les résultats seront sans doute inexploitables. Ce sera une question inutile ou pire, les conclusions vous mèneront sur des fausses pistes. Il faut donc pré-tester son questionnaire, en le soumettant à des répondants que vous mettrez en situation normale de réponse. Une première étape consiste déjà à se l’envoyer soi-même en prétest, ce qui vous permet de corriger les erreurs les plus flagrantes.

A l’inverse, il ne faut pas croire à la perfection ; il y aura toujours un effet d’interprétation des questions par les interviewés, le rôle de l’homme de Marketing est de minimiser cet effet, mais il n’est pas possible de le faire disparaître.

Biais N°3 : Questions à double-détente

par exemple : « Pensez-vous que la tablette tactile XYZ est utile et bon marché ? »

Il faut, dans ce cas, poser 2 questions (au-moins) ; sinon la réponse « oui » ou « non » ne serait pas interprétable, car vous ne sauriez l’attribution à l’une ou l’autre des propositions.

Biais N°4 : Questions incluant la réponse (biaisées)

eye-smallpar exemple : « Achèteriez-vous cette voiture malgré ses défauts de sécurité ? »

Cette question contient déjà l’opinion de l’intervieweur. L’interviewé sera tenté de réagir en fonction de cette opinion et non d’exprimer la sienne en dehors de cette influence.

Biais N°5 : Effets de halo

par exemple : « Pensez-vous comme le Président Obama que les impôts sont trop élevés ? »

Les liens à des personnes ou des groupes chargés en image sont dommageables à la neutralité d’une question. Ici, le répondant se verra réagir, non en fonction de son opinion relative aux impôts, mais par rapport à ses vues politiques et sous soutien, ou son opposition, au Président en question.

Biais N°6 : Le jargonnage

http://bitly.com/scottberk.qrcodepar exemple : « Etes-vous favorable aux QR codes? »

Si l’on ne s’adresse pas à un expert, on a peu de chances d’être compris. Le grand-public ne sait pas ce qu’est un « QR code ». Utiliser une périphrase du style : « êtes-vous favorable aux codes barre 2D comme celui-ci (et vous montrez une image comme celle de droite) ». [ici, on pourrait aussi discuter du début de la phrase et la reformuler]

En l’occurrence, le terme de « QR code » recouvrant des réalités différentes, il faudra poser plusieurs questions complémentaires (utile pour afficher un site Web, pour visiter un musée (exemples), obtenir de l’info sur un produit etc. dans chacun des usages du QR code mis en situation)

Biais N°7 : Questions imprécises

par exemple : « utilisez-vous l’e-mailing  » ou « envoyez-vous des e-mails en nombre? »

la réponse ne sera pas exploitable car on n’est pas sûr que l’interviewé l’aura comprise d’une part et d’autre part car le terme est imprécis. A partir de combien d’e-mails et de quelle fréquence un envoi d’e-mails devient-il un « e-mailing ».

Il convient donc de préciser, du style : “envoyez vous des courriers électroniques en masse à plus de 1000 personnes …” et vous testez là fréquence en introduisant une réponse “0” ou “jamais” ce qui vous évite une question s’aiguill
age inutile.

Biais N°8 : QCM (choix multiples) masquant les alternatives

par exemple : « Quel est votre mode de transport privilégié ? »

  1. le vélo
  2. la voiture
  3. la moto

Ceci est un biais très fréquemment rencontré. Il est très frustrant pour le répondant de voir que son choix préféré n’est pas inclus. ici, par exemple,  l’interviewé qui préfère le métro, ou l’avion (selon le contexte) ne pourra répondre. Il manque en outre une case « autre à préciser » indispensable.

Biais N°9 : Questions sur des échelles de temps ou de distances

  • temps :
  • longtemps, souvent, rarement, de temps en temps, …
  • à remplacer par : x fois/semaine, x fois/mois, x fois/jour etc.

organisation-personnelleLes distances en km ne sont pas forcément parlantes non plus. Il faut plus de temps pour faire 25 km en ville que 200 km sur une autoroute fluide. Il faut donc se méfier du contexte.

Biais N°10 : Biais dans les choix proposés

  • Se méfier du « point neutre » dans une échelle de valeur (très positif, plutôt positif, neutre, plutôt négatif, très négatif … en remplaçant “positif” ou “négatif” par ce que vous voulez) et veiller de préférence à créer des échelles paires au lieu des échelles impaires qui incitent à choisir la réponse médiane.
  • ne garder la réponse médiane que si le sujet est très délicat, très technique et Business to Business

voir cet exemple en Anglais :

image

… à suivre

14 avis sur “22 erreurs à éviter dans la conception d’un questionnaire en ligne (1/2)

    • Merci Christian, J’ai en fait une longue pratique du domaine, depuis … mes débuts dans le Marketing dans les années 80. A noter également que je suis l’auteur d’une méthodo de conception d’études en lignes en 1999/2000 que j’ai enseignée à Sup de Co Lille (Skema maintenant) en mastère de Marketing direct jusqu’en 2002.

      D’ailleurs, après la 2ème partie des biais de questionnements je publierai un article sur la méthodologie du questionnaire en 12 points.

  1. Pingback: 22 erreurs à éviter dans la conce...

  2. Pingback: 22 erreurs à éviter dans la conce...

  3. Pingback: 22 erreurs à éviter dans la conception d’un questionnaire en ligne (1/2) | Formation 2.0

  4. Pingback: 22 erreurs à éviter dans la conce...

  5. Pingback: Tutos / Astuces internet/bureautiques | Pearltrees

  6. Pingback: Prés | Pearltrees

  7. Pingback: Enquête questionnaire... | Pearltrees

  8. Pingback: les liens de la semaine (weekly)

  9. Pingback: 22 erreurs à éviter dans la conce...

Votre avis nous intéresse :