Les réseaux sociaux font-ils vendre ? Heinz partage son retour d’expérience

Par ces temps de crise, les chefs de produit et autres professionnels du marketing doivent être en mesure de démontrer le R.O.I des réseaux sociaux. Dans cette optique, de nombreuses questions se posent : Comment transformer un fan en consommateur actif ? Les réseaux sociaux incarnent-ils les réseaux de distribution de demain ? Le social shopping est-il l’avenir de Facebook ?

Dans un article de E-consultancy, la marque Heinz partage son retour d’expérience car en matière de réseaux sociaux, rien de tel qu’expérimenter avant de parler …

La célèbre marque de Ketchup a en effet vendu via Facebook dans les configurations suivantes :

  1. Lancement d’un Ketchup au vinaigre balsamique
  2. Personnalisation de conserves au nom de son choix (à offrir à un ami par exemple) pour promouvoir la Tomato Soup ‘Get Well’

Si l’engouement pour ces opérations était au rendez-vous, des critiques ont néanmoins été émises sur le process d’achat :

  • La confirmation de commande n’était pas adressée directement sur l’email personnel du consommateur
  • Facebook n’inspire pas la confiance quand à la sécurisation des données bancaires lors d’un achat : pour pallier à ce frein, la marque a ainsi eu recours à Paypal lors de la seconde opération

Une marque ne peut donc pas avoir recours à un réseau social – en l’occurrence Facebook – comme réseau de distribution sans tenir compte de toute la e-logistique qui va avec, au risque de nuire à son image :

  • Sécurisation des données
  • Email de confirmation de commande voire même suivi de l’état de la livraison en temps réel
  • Interface des données : stock, bdd consommateurs

Vous l’aurez-compris, Facebook n’est pas un réseau de distribution comme un autre. S’il permet de gagner en visibilité, l’utiliser en permanence comme canal de vente n’est pas une solution. Deux critères sont donc à intégrer à votre stratégie :

  • L’innovation : la mise en avant du produit vendu doit se justifier par une réelle valeur ajoutée
  • La limitation dans le temps ou Edition limitée :  le caractère ‘éphémère’ –à la manière des ‘deals’ de’ Ventes privées’ et autres Groupon permet au consommateur de se sentir privilégié …

Afin de prolonger la discussion et ouvrir la discussion :

9 avis sur “Les réseaux sociaux font-ils vendre ? Heinz partage son retour d’expérience

  1. [NDLR : ce commentaire, bien qu’à caractère commercial est accepté du fait de sa pertinence avec le sujet du blog]

    « La limitation dans le temps ou Edition limitée : le caractère « éphémère » à la manière des « deals » de « Ventes privées » et autres Groupon permet au consommateur de se sentir privilégié … »

    C’est tout à fait la problématique à laquelle répond maintenant l’outil de ventes sociales : Social Promo qui permet justement de générer une application Facebook automatisée relayant des opérations éphémères de deals en plus d’une présence sur le site web http://www.social-promo.fr .

    Si vous souhaitez tester la solution en version bêta privée côté «marque», contactez-nous à contact@social-promo.fr pour recevoir un accès privilégié à la plateforme.

  2. Pingback: LECTURES UTILES : des liens à 360° pour mieux comprendre l’actualité immédiate | Business Montres

  3. Pingback: Les réseaux sociaux font-ils vendre ? Heinz partage son retour d … « Mandataires immobilier

  4. Pingback: Sem #32 – Les articles qu’il ne fallait pas manquer | Jennifer Lacour

Votre avis nous intéresse :