enfin une réalité, la cybersanté arrive dans nos foyers #mwc12

cet article a été écrit pour le compte du blog Orange Live, lors d’un reportage à Barcelone sur le site du Mobile World Congress

La cybersanté n’est plus un rêve ; nous en avons eu la confirmation à Barcelone aujourd’hui en visitant le pavillon de la « maison connectée » au Mobile World Congress (MWC).

Et devinez qui se trouve derrière cela en termes de communication ? Orange, bien sûr (transparence : je travaille pour Orange). Examinons de plus près ces solutions d’un avenir très, très proche dans lequel notre santé et celle des citoyens du troisième âge seront suivies et surveillées à distance (dans le respect de l’éthique).

image

Qualcomm est une société intéressante. Son histoire remonte à la fin des années 1980, une époque à laquelle elle développait du m2m (communication de machine à machine) pour le secteur des transports sous la marque Omnitracs. Au début des années 1990, Qualcomm s’est aventurée dans l’activité des puces mobiles (la société a produit des combinés avant de vendre cette division à Ericsson) pour laquelle elle est connue de tous, mais leur dernière initiative est radicale. Elle a pour nom Qualcomm Life.

Qualcomm Life est une société indépendante de la société d’origine, avec un capital de 100 millions de dollars (sur les 500 millions de dollars qui constituent le capital VC de Qualcomm), selon les propos du représentant de Qualcomm sur leur stand au Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone. Qualcomm Life, qui a été lancée à la fin de 2011, a signé un accord avec Orange concernant sa toute nouvelle plate-forme NET2, comme indiqué dans le communiqué de presse sur le site Orange.com.

>> poursuivre la lecture sur le blog live d’Orange.com (http://oran.ge/ehealthmwc

Votre avis nous intéresse :