bienvenue dans la jungle des API – 1/2 – une pléthore d’API

Photo: Yann Gourvennec

Bienvenue dans la Jungle des APIs ou pourquoi les développeurs doivent apprendre à trouver, sélectionner et intégrer les API et contribuer à leur amélioration et évolution (1ère partie). Ceci est la traduction d’un article paru en Anglais en fin 2011.

par Martin Duval, CEO de Bluenove

A l’heure où je finis d’écrire cet article (mardi 4 octobre 2011 à 7h28), le site http://www.programmableweb.com/ [1]indique sur sa Home Page qu’il recense à date 4007 APIs et 6175 mashups dans le monde. Certes, chers développeurs, pas encore la taille de vos ‘Oceans of Apps’ mais ce nouvel écosystème commence tout de même à ressembler à une ‘Jungle of APIs’.

Prenons le temps tout d’abord d’une remise en contexte de cette notion d’Open APIs, ces interfaces de programmation qui permettent d’intégrer plusieurs applications et services entre eux (Mashups). Les Open APIs mises à disposition par un acteur web ou mobile, visent avant tout à construire autour de sa plateforme une communauté dynamique de développeurs créatifs qui lui permettra d’innover, plus vite et dans bien plus de directions, qu’il le ferait seul avec ses propres équipes de développement. Il s’agit donc bien ici d’une démarche d’Open Innovation dans laquelle cet acteur devra parvenir à créer un lien de confiance durable, basé notamment sur des notions de stabilité, de pérennité, de facilité d’utilisation de sa plateforme et de ses APIs, mais aussi de partage de la valeur avec sa communauté de développeurs partenaires.

Au delà des grandes plateformes issues du Web (Google, Facebook, Ebay, Twitter, Amazon, etc.) qui mettent à disposition des développeurs un grand nombre d’APIs, et bien sur des grands OS mobiles (Iphone, Android, Windows Phone 7,…) avec leurs SDKs [2] , plusieurs exemples de démarches similaires existent aussi du côté des opérateurs Telecom. Des acteurs comme Orange (avec Orange API [3]) ou Telefonica (avec BlueVia [4]) permettent ainsi l’accès direct à certains services de leur réseau (SMS, click-to-call, géoloc., stockage, billing, etc.) afin de faciliter la création de nouveaux services par la capacité d’innovation des développeurs, des startups et des marques.

Signe d’un besoin de rationalisation, la tentative de l’organisation GSMA de standardiser les APIs du monde des Telecom avec leur initiative ‘One API’. Succès à confirmer pour l’instant.

à suivre …

___________________

[1] ProgrammableWeb a été acquis par Alcatel-Lucent en 2010

[2] SDK : Software Development Kit

[3] Orange API : http://api.orange.com/en

[4] BlueVia from Telefonica : https://bluevia.com/en/

[5] Telenor Mobilt Bedriftsnett : http://www.telenor.com/en/news-and-media/press-releases/2009/Telenor-opens-new-interface-to-third-parties

[6] GSMA ‘One API’ : http://www.gsmworld.com/oneapi/

bienvenue dans la jungle des API – 1/2 – une pléthore d’API was last modified: janvier 5th, 2012 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Une réflexion sur “ bienvenue dans la jungle des API – 1/2 – une pléthore d’API ”

  • 05/01/2012 à 12:30
    Permalink

    J’ai récemment découvert Webshell, jeune startup française incubée sur le campus scientifique d’Orsay par Incuballiance : http://webshell.fr/ . Webshell ambitionne de proposer l’API des APIs. Pour un développeur comme moi, c’est une vraie innovation, une réponse à cette jungle des APIs dont traite votre article. Une seule grammaire permet d’appeler de très nombreux services et de réaliser des intégrations et des mashups en quelques minutes. Une initiative à suivre…

    Réponse
    • 05/01/2012 à 13:52
      Permalink

      merci de votre message. je prends bonne note et communiquerai cette information à Martin s’il ne l’a déjà vue. Qu’ils n’hésitent pas à me contacter (twitter @ygourven) pour qu’on réalise une interview sur leur solution. Très bonne journée.

      Réponse

Votre avis nous intéresse :