Etude : où en est l’entreprise 2.0 … ?

La sélection de ce soir …

Juste avant de rentrer à la maison, est cette étude lancée par Richard Collin de Grenoble Ecole de Management et qui tente de faire un état de l’art de l’adoption des médias sociaux en entreprise. Le questionnaire est bien fichu et permet à tous de répondre ; simples utilisateurs ou responsables de projets, directeurs de RH ou informaticiens … à vos souris! 

L’Institut de l’Entreprise 2.0 de Grenoble Ecole de Management vous invite à participer à une large enquête et ainsi contribuer à une étude approfondie de l’état de l’art de l’Entreprise 2.0 en France.

En y participant, vous aurez le privilège de recevoir en avant-première les résultats et les analyses ainsi que la possibilité exclusive d’avoir accès à une approche comparative par secteur vous permettant d’évaluer le niveau de maturité de votre organisation.

Pour participer : contcater Richard Collin Professeur, Directeur de l’Institut de l’Entreprise 2.0, Grenoble Ecole de Management (Contact : Mail : richard.collin »@ » grenoble-em.com Tel : +(0) 33 6 07 76 05 59)

Etude : où en est l’entreprise 2.0 … ? was last modified: janvier 3rd, 2012 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Une réflexion sur “ Etude : où en est l’entreprise 2.0 … ? ”

  • Ping : Etude : où en est l’entreprise 2.0 … ? » Coca commente le Web

  • Ping : Etude : où en est l'entreprise 2.0 … ? - Marketing & Innovation | Social tools for enterprise 2.0 | Scoop.it

  • 04/01/2012 à 09:43
    Permalink

    toutes ces enquêtes sont d’un très grand intérêt nombriliste en se comparant avec un échantillon sur un « postulat » de questions préetablies;
    En tant qu’école, EMG devrait avoir entendu parler du théorème de Godel et du principe d’indécidabilité qui découle de toutes descriptions d’un problème posé et normé.

    Ces questionnaires n’ont d’utilité subjective que si ils utilisent en amont une méta mesure objective sur l’objectif recherché.
    Pour une entreprise « la performance financière », pour les collaborateurs « le bien être au travail », tout le reste c’est du détail ou du mou pour les chats bien outillés.

    Le biut n’est d’avoir une entreprise 2.0, mais une entreprise vivante et durable

    a votre disposition pour en parler

    Réponse
  • Ping : Etude : où en est l’entreprise 2.0 … ? | Driving change - Conduite du changement | Scoop.it

  • 04/01/2012 à 22:26
    Permalink

    Toujours attentif et favorable à la nature productive des conversations et des controverses productives naturellement au cœur des logiques du « social business » et d’un monde 2.0 pour lequel les certitudes et les dogmes ne sont pas de mises, je m’étonne d’un commentaire qui n’est finalement que polémique. Bien sur si l’auteur avait participé à l’étude, il aurait pu constater que nous avons pris la mesure des limites de notre démarche (re: la complétude Godel est un intéressant et surprenant rappel mais pourquoi pas!). Voici ce que notre interlocuteur aurait pu lire dans le texte d’introduction
    « L’entreprise 2.0: mythe ou réalité. Dans le contexte actuel, un des enjeux est de se doter des stratégies, instruments, réflexions, outils, méthodes et analyses requis pour cette évolution exigeante et exigée vers cette nouvelle version de l’entreprise que chacun annonce sans savoir encore précisément ce que c’est : l’entreprise 2.0 qui s’appuyant sur les technologies sociales et les réseaux sociaux d’entreprises devient ce que les anglo-saxons commencent à nommer la « social entreprise » ou le « social business ». Communauté de destin autant que communauté de dessein, cette nouvelle version de l’entreprise – d’où le 2.0 qui caractérise plus le modèle émergent de l’entreprise, de son organisation et de son management que spécifiquement le web 2.0 – se construit notamment autour de l’innovation – notamment de l’innovation de services – de la création et de la capacité à animer l’écosystème vivant et agile de toutes les parties prenantes. Il est donc nécessaire de formaliser une étude conduite sous un angle original avec une démarche ouverte pour:
    • Comprendre les nouveaux défis de cette entreprise nouvelle et comment elle les aborde,
    • Faire un état de l’art de la situation en France pour évaluer le niveau d’évolution des entreprises vers cette exigeante approche source de compétitivité et d’efficacité collective,
    • Evaluer et partager les facteurs de succès mais aussi les feuilles de route, la réalité des situations et repérer les difficultés,
    C’est l’objectif que nous nous sommes fixés en vous assurant de partager les résultats »
    Dans le même temps les démarches de même nature réalisées par nos amis dans différents pays font apparaitre des tendances et des enseignements auxquels nous pourrons nous comparer nous encouragent dans notre travail qui sera partager et donnera lieu espérons le à de fructueuses conversations.
    Finalement, notre ambition essaye de modestement contribuer à mieux maitriser et éclairer une complexité grandissante dans la transformation de l’entreprise et des modèles de création de valeur dans une situation ou les déclarations exagérément simplificatrices ne sont convenons en guère de mise.
    Je serai ravi de poursuivre une conversation productive et positive avec notre contradicteur quand seront mis de coté les procès d’intention et le mou pour les chats. En somme quand la posture de la statue du commandeur chère à notre cher Wolfgang M. ne sera plus de mise.

    Réponse
  • Ping : Etude : où en est l'entreprise 2.0 … ? « Marketing & Innovation | Coopération et travail collaboratif | Scoop.it

Votre avis nous intéresse :