Ademe : réduire l’usage de l’email peut aider à la réduction de l’effet de serre

L’Ademe, la très sérieuse agence nationale pour les économies d’énergie, a mis les pieds dans le plat : l’utilisation abusive du mail contribue à l’effet de serre. L’usage du courrier électronique, dont je dénonce les abus régulièrement depuis plus de 10 ans (voir sur Slideshare la présentation dite du Hamster, et l’analyse de l’usage du mail sur mon site Web) a aussi des effets collatéraux en termes d’empreinte écologique ; démonstration :

En moyenne, 247 milliards de courriers électroniques ont été envoyés par jour dans le monde en 2009 en prenant en compte les spams. Un chiffre de 507 milliards est anticipé pour 2013.

Les scénarii ont montré que chaque collaborateur d’une entreprise française de 100 personnes reçoit en moyenne 58 courriels et en envoie en moyenne 33 par jour, dont la taille moyenne est d’environ 1 Mo. Ces envois de courriels entraînent des émissions de gaz à effet de serre. Sur la base de 220 jours ouvrés par an, ces dernières représentent 13,6 tonnes équivalent CO2.

  • Réduire de 10 % l’envoi de courriels incluant systématiquement son responsable et un de ses collègues au sein d’une entreprise de 100 personnes permet un gain d’environ 1 tonne équivalent CO2 sur l’année (soit environ 1 aller-retour Paris/New-York).

lire la suite de l’article sur le site de l’Ademe

Ademe : réduire l’usage de l’email peut aider à la réduction de l’effet de serre was last modified: juillet 13th, 2011 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :