Un QR Code dans mes céréales Kelogg’s

Si les céréales sont censées apporter bien-être et équilibre alimentaire, il semblerait qu’à présent un ‘supplément digital’ devienne un must have !

En effet, à l’occasion du lancement de sa campagne ‘It’s morning somewhere’ pour assurer la promotion des céréales ‘Crunchy Nut’ aux EU, Kellogg’s a eu recours aux QR Codes.

Le scanning du code 2D était à priori accessible via une PLV et donnait accès à une vidéo dont le contenu varie en fonction de l’heure du scanning du code par le consommateur et un pays où l’heure effective coïncide avec celle du petit déjeuner.

Quel décryptage peut-on faire de cette opération?

Points positifs

  • Un canal SMS – ShortCode – permet aux consommateurs ne parvenant pas à scanner le code de ne pas se sentir exclus
  • L’usage des QR Codes se démocratisent sur des produits de grande consommation

Point négatif

  • Le contenu ne prévoit pas de bons de réduction à télécharger ni d’inscription à une news et/ou participation à un jeu. Dans cette optique, on peut se demander quel était l’intention de la marque dans cette démarche ?

Source : Mobile Marketer


Un QR Code dans mes céréales Kelogg’s was last modified: avril 26th, 2011 by christelle

Une réflexion sur “ Un QR Code dans mes céréales Kelogg’s ”

  • 28/04/2011 à 19:39
    Permalink

    J’ai envie de dire qu’un QR Code n’implique pas forcément de proposer des réductions. Cela peut être de la valeur ajoutée qui peut être, comme l’a fait Keloggs, de proposer un moment de détente avec le produit… pour donner envie de le consommer, certainement.
    C’est beaucoup mieux qu’une entreprise de cosmétique qui met dans un flashcode une succession de chiffres dédiés à l’interne.
    C’est différent que la RATP qui propose dans le QR Code sur la ligne 1 du métro parisien par exemple, les horaires d’ouverture de la ligne, les bus de remplacement… ce qui permet de mettre une toute petite affiche au niveau des poignées de porte et non de grandes affiches avec trop d’information.
    A chaque entreprise de trouver son propre usage du QR Code. Je trouve l’idée de Keloggs intéressante. Il ne faut pas oublier que, sur les médias sociaux et les nouvelles technologies de ce type, les entreprises en sont encore aux phases de tests. J’en parle un peu plus dans plusieurs articles notamment : http://mariebeatrixlecoz.blogspot.com/2011/04/tags-qr-code-et-nfc-le-futur-des-medias.html et http://mariebeatrixlecoz.blogspot.com/2011/04/code-2d-qr-code-flashcode-sagit-il.html.

    Réponse

Votre avis nous intéresse :