Norbert Alter: Risquer la sanction si on veut innover

Professeur Norbert Alternote: ceci est la réédition d’un article de 2006, à l’occasion d’un échange avec un de mes collègues sur Yammer. L’apport de Norbert Alter dans la littérature de l’innovation est fondamental car il est sans langue de bois et décrit la réalité du terrain en termes compréhensibles par tous.

Norbert Alter est le seul à présenter l’innovation comme une transgression de l’ordre établi : « La vie en société nécessite de respecter un certain nombre de règles, de normes et de valeurs. Il en est de même dans une organisation. Les propositions qui malmènent l’ordre établi aboutissent généralement à une sanction. L’innovation, pourtant, entend sanctionner positivement la transgression de la règle. Celui qui s’y prête prend des risques sans savoir si la sanction sera favorable ou défavorable ». Selon Alter, c’est parce que ce risque existe qu’il est si difficile d’innover. C’est parce que ce risque existe qu’il faut encourager ceux qui osent le prendre. Ceci renvoie également à un des mes articles décrivant les réseaux humains dans l’entreprise, source d’innovation permanente: des réseaux et des hommes (Yann Gourvennec, 2004)

Norbert Alter: Risquer la sanction si on veut innover was last modified: décembre 3rd, 2010 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Une réflexion sur “ Norbert Alter: Risquer la sanction si on veut innover ”

Votre avis nous intéresse :