la toile à la recherche des temps nouveaux … et de ses modèles économiques ?

tente-craquer.jpg

La toile va-t-elle craquer ? Telle fut la question posée à un panel d’experts prestigieux lors de cette session de l’université du Medef que nous annoncions sur Posterous.
Or cette question – pour surprenante qu’elle fût – ne trouva de réponse qu’à la fin d’un débat qui se poursuivit bien au-delà de l’heure prévue, signe que les sujets abordés ont intéressé le public. Si donc le problème de l’explosion de la toile ne se pose pas – IPV6 arrive en force et (Orange Business n’est pas en reste), et d’autre part l’Internet a pris une telle place dans nos économies que tout problème technique devra trouver, coûte que coûte, sa solution – par contre, les bouleversements en termes de modèles économiques sont nombreux : Universal music fait déjà 50 % de son chiffre sur le Net, certes, mais celui-ci s’est écroulé à cause de l’Internet également ; le Kindle d’Amazon – facétieusement arboré par notre ami Loïc Le Meur et présenté comme la solution à nos problèmes écologiques malgré les évidences contraires – bouscule le monde de l’édition aux Etats-Unis ; Twitter et le microblogging bouscule les blogs et la création de contenus sur Internet ; le Web est une source majeure de revenus des pages jaunes mais en même temps il en sape le véritable fondement (les pages jaunes papier elles-mêmes qui s’empilent dans les halls d’immeubles car les usagers se renseignent sur Internet, encore Internet !) ; et le monde qui « n’a jamais été aussi lu et pourtant aussi peu acheté » selon le Président de son directoire, et ceci grâce encore à Internet.
C’est donc acquis, après des années d’échauffement, la désintermédiation est à tous les étages. Mais cela ne veut pas dire que c’est la fin du monde. Juste un changement d’ère (d’air ?) ; un peu comme si on passait à nouveau du train à vapeur au train électrique. En fin de compte, ce n’est pas si dramatique. Il faut juste s’adapter : ce que le titre des universités du Medef laissait entendre (« à la recherche des temps nouveaux »). Or, c’est à mon avis ici que le bât blesse. La table ronde nous a montré peu de portes de sortie, peu d’imagination, peu de nouvelles possibilités de s’adapter au monde qui bouge. Nous nous plaignons du manque de financement, mais où sont les journaux de demain ? Les disques ne se vendent plus, mais où sont les nouveaux modes de diffusion de la culture : les chants des troubadours dans les cours ? Où sont donc passés les nouveaux modèles économiques, l’innovation, l’inventivité ?
la toile à la recherche des temps nouveaux … et de ses modèles économiques ? was last modified: septembre 7th, 2009 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :