27 conseils pour gagner du temps en tant que blogueur !

blog pro

Votre journée de travail en cache une deuxième. Vous êtes bloggueur. Comment ne pas passer toutes ses soirées et tous ses week-ends à blogguer ? Voici 27 conseils pour devenir plus performant et ainsi dégager du temps pour vos proches et vos autres loisirs.

1. Traitez des sujets faisant partie de votre actualité.

Exploitez au maximum les thématiques rencontrées récemment. Les idées sont alors claires. Votre temps de rédaction en sera que plus réduit. De plus, si ces thématiques font partie de votre travail, le temps de recherche documentaire en dehors fond comme neige. Pour ce qui est des questions de lecteurs, présentez votre réponse sous la forme d’un article. Cela permet de faire d’une pierre deux coups.

2. Clarifiez les activités apportant une valeur ajoutée et évitez les écarts.

Pour ma part, l’activité doit avoir un de ces trois bénéfices:
– Enrichir sa base documentaire : rédaction d’articles, d’exercices, de papiers, Powerpoint, vidéo.
– Elargir sa communauté : rédaction de documents de référence servant de plaquette publicitaire (.PDF, Powerpoint et vidéo), référencement des écoles, des groupes d’utilisateurs par un article détaillé, mise à jour du calendrier des rencontres, recherche sur viadeo.com, offrir des services/supports uniquement à ma communauté (exercice avec solution dans la newsletter, forum)
– Automatiser au maximum : envoi de la newsletter, mise à jour de la base sur les points de fidélité, collecte et diffusion de CVs/offres d’emploi, copie de sauvegarde des articles, etc.

3. Identifiez le service minimal que vous souhaitez proposer à vos lecteurs.

Pour vous aider à identifier le service minimum que vous vous donnez, repensez aux moments surchargés que vous avez vécu et à la sélection naturelle que vous avez alors effectuée.

Pour ma part, le minimum est :
– Rédiger deux articles par semaine avec des exemples pouvant être copiés/collés.
– Publier une newsletter avec un exercice et sa solution une fois par mois.

4. Planifiez sur six mois votre service minimum.

Maintenant que vous connaissez votre besoin minimal, travaillez à fond dessus. J’ai personnellement un planning jusqu’à la fin de l’année. Fait à la main en moins de 5 minutes, il tient sur une page recto/verso avec les dates de publication encadrées.
Au final, cela devrait vous aider à vous déconnecter du quotidien du blog et vous serez probablement capable de rédiger trois articles pour une demi-journée de travail.

5. Dégagez du temps pour le travail de fond.

Maintenant que votre esprit n’est plus focalisé sur la rédaction de l’article de demain, vous pouvez dégager du temps pour des projets apportant une valeur ajoutée qui dure dans le temps. Faites la liste de ces projets. Surlignés les trois activités à faire en premier.

Exemple pour moi : faire une lettre de bienvenue, imprimer un t-shirt avec l’adresse du blog, planifier une rencontre à Lyon en mars prochain. Demandez-vous pourquoi certaines risquent de ne jamais être menées à bien et cherchez les solutions en conséquence. Il vous restera encore quelques activités mangeuses de temps.

Qu’en faire ? Voici 5 questions à se poser pour se décider :
– Quelques sont les activités restantes ?
– Combien de temps prennent-elles ?
– Vont-elles durer dans le temps ou sont-elles ponctuels ?
– Valent-elles la peine ?
– Si oui peuvent-elles être déléguées ?

6. Listez des tâches de quelques heures.

Vous remarquerez au passage qu’il est important d’avoir une liste avec des tâches concrètes.
Incluez un verbe d’action dans chacune de vos tâches. Divisez autant que possible pour avoir des tâches de moins de deux jours, idéalement quelques heures.

Par exemple, sur la thématique rédiger un Powerpoint destiné à un public de programmeurs débutants servant de support publicitaire, vous pouvez diviser la tâche ainsi :
– Décider de la thématique parmi les articles déjà publiés
– Préparer un design
– Préparer les images
– Mise en place du Powerpoint
– Relecture, vérification que l’objectif est atteint
– Publier sur slideshare.com
– Annonce dans votre newsletter
– Publier sur votre blog.

7. Ne travaillez pas pour la concurrence.

J’ai fait des interventions sur un forum en proposant des solutions aux questions posées. Un travail d’une heure minimum à chaque fois.

Je touchais un nouveau public dans ma spécialité. Pourtant le jour où les administrateurs m’ont fait savoir que je ne pouvais pas signer de mon nom de domaine avant le 50ème post, j’ai arrêté net et ai créé mon forum. Il est important que votre travail vous rapporte au moins autant qu’à l’autre.

8. Privilégiez la fréquence au volume.

Je publie des petits articles. Une page A4 est un grand maximum. Divisez les sujets les plus longs en plusieurs articles.

9. Soyez constant dans votre rythme de diffusion.

Quand vous achetez votre magazine préféré, vous savez quand il sort en kiosque et vous seriez vraiment agacé d’avoir fait le chemin pour vous rendre compte qu’il n’est pas encore disponible. Alors indiquez clairement la périodicité de vos articles majeurs et tenez-vous y.

10. Groupez vos tâches.

Si vous êtes motivé, écrivez plusieurs articles à la fois mais ne les publiez pas tous simultanément.

C’est très difficile pour un bloggeur d’écrire à plus d’une semaine à l’avance. Pourtant, au rythme de deux articles par semaines prenant une heure, cela ne prend qu’une dizaine d’heures par mois. Cela vaut la peine de grouper et ensuite de faire autre chose comme partir faire un footing ou aller boire un verre avec les copains.

11. Terminez ce que vous avez commencé.

Rien de pire que d’avoir plusieurs projets en route et de ne rien terminer. Au final, le bloggeur a le sentiment de bosser des heures pour un résultat zéro. Alors, oui vous pouvez avoir plusieurs projets en route mais assurez vous d’en terminer un de temps en temps.

12. Faites une chose à la fois.

Prendre votre petit-déjeuner ou blogguer ? Pourquoi pas les deux ensembles. Et bien si vous voulez être efficace, finissez tranquillement de déjeuner et ensuite seulement commencez écrivez vos articles.

13. Utilisez des technologies grand public.

Je me contente d’un hébergement sur WordPress et non sur un serveur payant pour éviter le travail de maintenance.

J’utilise le forum faisant partie de mon groupe de discussion sur Facebook. Ainsi je m’épargne le temps d’apprentissage de telle ou telle technologie.

Bien sûr cela présente des limites : je suis référencée sur le nom de WordPress par Google et les lecteurs, utilisateurs du logiciel SAS, n’ont pas forcément la possibilité d’aller sur Facebook pendant leur temps de travail. C’est un choix.

14. Equipez-vous.

Un bon ordinateur, une bonne connexion Internet et des logiciels pour les activités les plus fréquentes sont un minimum.
– Connexion Internet : Choisissez un opérateur fiable pour votre connexion Internet. Ordinateur : Cela peut paraître évident mais travaillez avec un ordinateur qui ne rame pas. Allez dans un cybercafé au besoin.
– Hébergement : Optez pour un hébergeur professionnel. Je vous conseillerais www.amen.fr utilisé pour ma part dans le milieu associatif que j’ai regretté de ne pas avoir repris pour mon blog.
– Messagerie : Un bon logiciel de messagerie est pour moi un logiciel gratuit permettant de manipuler facilement ses emails (déplacement), d’envoyer des réponses automatiques d’absence, n’affichant pas de publicité dans les messages, et mis en réseau de sorte que tous les messages soient accessibles quelque soit l’ordinateur utilisé. Je cherche toujours… Vous savez peut-être une idée.
– Captures d’écran : Vu que je fais beaucoup de captures d’écran, le logiciel gratuit MWsnap fait partie de mes compagnons de voyages

15. Maîtrisez le B.A.BA informatique.

Parmi les deux connaissances informatiques qui font gagner du temps, j’ai en tête : les raccourcis claviers et la connaissance du langage HTML.
Pour ce qui est des raccourcis claviers, je vous invite à consulter mon article intitulé Mes raccourcis claviers préférés.
Avec quelques connaissances en langage HTML, vous gagnerez du temps pour personnaliser vos articles, votre menu de blog sous WordPress. Vous pourrez aussi créer des emails HTML au design rappelant votre blog. Pour ce faire, je vous invite à lire mon article 34 mots de HTML à connaître pour créer sa newsletter.

16. Anticipez les situations de crise.

Faites l’inventaire des situations de crise possibles et planifiez des solutions.

Pour le bloggeur, son hébergement, nom de domaine et sa newsletter font partie des indispensables. Vous en avez peut-être d’autres en tête.

Pour ma part, j’ai vu la fermeture du service d’envoi de ma newsletter. Si je n’avais pas gardé les emails de tous les inscrits, j’aurai perdu tout mon carnet d’adresses. Alors on garde une copie de ses articles, on met à jour les informations de sa carte bancaire pour s’assurer le renouvellement automatique de son nom de domaine et on garde une copie des adresses emails de ses membres. A vous de trouver les méthodes qui permettront de faire ses opérations en un minimum de temps.

17. Travaillez avec des experts.

Trouvez le service gagnant-gagnant que vous voulez proposer avant de contacter les experts. Après c’est très simple. Les réseaux sociaux ou le site de l’entreprise permettent d’entrer en contact facilement.

18. Eviter la feuille blanche lorsque vous invitez un membre à intervenir.

Pour faire participer vos lecteurs, commencez une conversation sur le forum traitant de sujet ne requérant pas de réponse trop longue, proposez une ébauche à compléter si vous voulez avoir un témoignage. Bref, facilitez la vie de vos membres. Si vous proposez à vos lecteurs un texte à compléter, vous serez plus susceptible d’aboutir qu’avec une page blanche.

19. Laissez de la liberté sur le contenu et la forme à vos membres actifs.

Si vous voulez que des membres s’investissent dans votre projet, faites preuve de souplesse et laissez les libre de gérer la situation de la manière qui leur semble la plus sensée. Si vous doutez encore, essayez d’évaluer les conséquences négatives que cela pourrait avoir. Vous vous rendrez compte que vous avez alors beaucoup de marge.

20. Cherchez les réponses dans votre communauté.

Je redirige les questions qui me sont envoyés par email vers mon forum de discussion afin de développer le forum et d’inviter les autres lecteurs à apporter leur réponse en premier.

21. Mettez le pied à l’étrier.

Quand un sujet est un peu plus compliqué, motivez-vous avec une tâche simple.

Par exemple dans mon cas, il me suffit de copier mon programme dans le logiciel SAS. Ce travail de dactylo passé, le reste va très vite. Il faut juste s’y mettre parfois. C’est comme le joggeur. Une fois en tenue de sport, c’est plus facile de se motiver pour sortir courir.

22. Prévoyez des « rendez-vous » dans l’heure qui suit.

En bloggant le matin en semaine par exemple, je sais que je dois rester concentrer sur mon objectif de rédaction au risque sinon de devoir rester tard au travail.

23. Donnez-vous des dates butoirs bien réelles.

La rédaction d’un papier est plus motivante si vous avez pour objectif de le présenter lors d’une rencontre d’experts et avez donc une date de soumission à respecter.

24. Ecrivez debout.

Mettez votre PC sur un plan de travail à hauteur bar. L’envie de surfer vous passera assez vite si votre objectif principal est de rédiger un article.

25. Visualisez le temps écoulé.

J’ai travaillé de temps en temps d’un café Internet avec un compte prépayé. Le décompte des minutes restantes rappelle constamment à l’ordre.

26. Testez près de chez vous.

Vous voulez organisez un événement ? Gagnez en temps en proposant un rendez-vous près de chez vous.

Tout en vous rodant à l’organisation d’une telle soirée, vous vous épargnerez le coût et le temps de transport. Si vraiment cela marche bien, vous pourrez alors renouveler l’opération dans un lieu plus accessible à vos lecteurs.
Pour ma part, je propose une fois par un an une rencontre sur Lyon. Je n’envisage d’aller dans les autres villes qu’une fois seulement que l’événement passe la première étape avec succès.
Prochaine rencontre prévue le samedi 6 février 2010 à 18 heures à la gare des Brotteaux de Lyon, café l’harmonie des vins.

27. Lisez le livre de Timothy Ferries intitulé « La semaine de 4 heures« .

Ce livre facile de lecture est riche en idées simples et concrètes. Si vous êtes réussissez à blogguer un maximum de 4 heures par semaine en suivant ces conseils, vous serez peut-être sur le bon chemin pour gagner votre vie en appliquant les mêmes méthodes.

Pour en savoir plus, contactez Véronique Bourcier , consultante SAS dans le secteur pharmaceutique, via email (veronique.bourcier at sasreference.fr), via son blog www.sasreference.fr pour se former au logiciel de programmation et obtenir des conseils sur le blogging, ou encore devenir son contact sur viadeo.com.

SAS, le système SAS, sont des marques déposées de SAS Institute Inc., Cary NC, USA. Les autres noms de produits ou concepts sont des marques déposées des sociétés respectives. Copyright ©
27 conseils pour gagner du temps en tant que blogueur ! was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

6 réflexions sur “ 27 conseils pour gagner du temps en tant que blogueur ! ”

Votre avis nous intéresse :