la « latence humaine » : trou noir de la productivité des entreprises

latence humaine

latence humaine

En procédant à une rapide tour de table, on s’apercevra vite que les entreprises qui prévoient d’augmenter leur budget informatique en 2009 ne sont pas légion. Cela fait maintenant plusieurs années que nous tentons de « faire plus avec moins », mais la conjoncture économique actuelle renforce de plus en plus cette tendance. Le problème, c’est que nous comptons sur l’ITIL, 6-Sigma, LEAN etc. depuis si longtemps qu’aujourd’hui nous sommes arrivés au point de ne plus rien pouvoir en tirer pour nos employés et nos processus, sans modifier radicalement notre façon de penser. C’est là qu’entre en jeu le concept de « latence humaine » (human latency en Anglais).

Ce terme apparait régulièrement dans la presse américaine depuis l’an dernier environ, et les nouveaux outils de collaboration disponibles permettent de se pencher réellement sur le problème. Dans le cadre de cet article, la latence humaine désigne la perte de productivité générée par les temps morts qui résultent de l’intervention humaine dans les processus d’entreprise. Un exemple simple permet d’illustrer dans quelle mesure la latence humaine peut provoquer des retards considérables et des problèmes de productivité. Imaginez que votre société soit un grand fabricant de gadgets.

poursuivre votre lecture ici …

suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a plus de 20 ans d'expérience en Marketing & Innovation. Il a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Visionary Marketing est devenu une agence de Web Marketing en 2014. Ses champs d'action sont la transformation digitale, les stratégies de contenu, la formation digitale et la performance digitale.
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :