32 conseils pour développer son business avec l’affiliation !

programme affiliation

Visionarymarketing accueille Yann Delcroix du Blog www.emarketips.com qui nous fait un rappel de l’intérêt de l’utilisation de mettre en place un programme d’affiliation.

Les 5 étapes pour se lancer dans l’affiliation

1) Le concept de l’affiliation

L’affiliation est un concept très avantageux pour le vendeur ainsi que pour ses affiliés. Il permet au vendeur de laisser le travail de la promotion aux affiliés (ou de bénéficier de leur force pour l’aider et avoir plus d’impact).

Les affiliés vont pouvoir promouvoir des produits de qualité sans devoir passer par leur création. Ils vont pouvoir se consacrer sur le marketing du produit choisi.

2) Comment s’y prendre avec l’affiliation en tant que vendeur

Si vous êtes le créateur d’un produit et que vous voulez bénéficier de l’aide d’une armée d’affiliés prête à s’occuper de la promotion, il va falloir commencer par réfléchir comme un affilié.

Il y a deux critères principaux à respecter pour obtenir des affiliés.
- Le prix : Plus c’est cher, mieux c’est (attention à ne pas perdre les « clients » quand même !).
L’affilié va chercher à promouvoir des articles qui offrent une bonne commission. Il va donc trouver un produit qui fera une belle somme pour chaque vente. Si vous vendez un ebook à 15 Euros et vous offrez 6-7 Euros à l’affilié, il y aura peu d’intéressés. Certains adeptes du PPC vont réfléchir à 2 fois à leur retour sur investissement.

Essayez donc d’offrir un produit assez cher. Si vous êtes l’auteur de plusieurs produits, vous pouvez faire un pack ce qui sera beaucoup plus alléchant pour vos affiliés. Vous vendez par exemple des ebooks à 20 Euros. Vous pouvez faire un pack de 6 ebooks pour 90 Euros.

- Le pourcentage de commission : Le plus élevé possible.
Vous allez rivaliser avec des concurrents qui offrent 70% du prix du produit à leurs affiliés à chaque vente. Le choix sera vite fait s’ls ont moins à gagner chez vous…

3) Comment s’y prendre en tant qu’affilié

Nous avons vu une partie de la démarche des affiliés dans le point précédent. Il faut un bon prix pour avoir un bon retour sur investissement suivant le type de promotion choisi (par exemple le PPC).
Le pourcentage de commission continue dans cette lignée, si vous touchez la plus grande partie du prix d’un produit assez cher au début, vous aurez une grosse marge de manœuvre pour effectuer sa promotion.
Vous savez que dans le monde anglophone, certains affiliés se concentrent uniquement sur des produits qui leur rapportent plus de 100$ de commission par vente ?

Il y a maintenant 3 autres critères très importants à prendre en compte pour trouver le bon produit à promouvoir :

- La lettre de vente (ou argumentaire) : C’est réellement ce qui va décider de l’issue de la visite du prospect. Est-ce qu’elle est professionnelle et elle inspire confiance ? Si vous étiez intéressé, vous seriez prêt à payer sur un site comme celui-ci ?
C’est un point à prendre en considération car si le site n’inspire pas confiance, un produit, aussi bon soit-il, risque de ne pas bien se vendre. Il faut toujours considérer qu’il y a 2 types de personnes susceptibles d’acheter un produit :
* les habitués d’Internet, qui n’hésitent plus à acheter n’importe quel produit, ils ont confiance et connaissent les différentes plateformes d’affiliation, et savent qu’il y a peu de risque à avoir.
* Et il y a les personnes qui commandent rarement (voire jamais) qui peuvent également être intéressés par un produit numérique en vente, et qui vont réfléchir à 2 fois avant de se lancer, encore plus si le prix passe la barre des 50 Euros. C’est à eux qu’il faudra principalement penser en choisissant un produit avec une lettre de vente de qualité.
- L’information disponible est-elle facile à trouver gratuitement ? Le deuxième point important auquel il faut penser. Je pense par exemple aux recettes de cuisine. Imaginez un ebook contenant 100 recettes de pizza. Maintenant regardez le nombre de recettes de pizza que vous pouvez avoir gratuitement en effectuant une recherche sur google pour « recettes de pizza ». Il est évident que vous allez perdre une certaine clientèle sur un produit comme celui-ci.
- Le produit se vend bien ? Suivant le cas, vous aurez accès à un indicateur du succès d’un produit. Sur le site http://www.1tpe.com par exemple, vous pouvez voir pour chaque produit l’intérêt pour les affiliés. Plus ce chiffre est fort, plus le produit est vendu. Vous allez donc rapidement pouvoir voir ce qui se vend bien dans chaque catégorie.
Attention tout de même avec ce chiffre, l’intérêt pour l’affilié peut vouloir dire qu’un affilié vend plein de produits ou que quelques affiliés vendent une ou deux copies : le produit se vend, mais l’impact est différent.

4) Où trouver des produits à promouvoir

Pour promouvoir un produit vous avez 2 possibilités.
- La plus simple est de s’inscrire sur une plateforme d’affiliation (ex: www.1tpe.com , Effiliation, Netaffiliation, 1st affiliation…) qui propose des programmes pour de nombreux produits.
Vous allez trouver ces produits classés par catégorie, et vous pourrez ensuite les trier par prix, pourcentage de commission, nombre de ventes ou date d’ajout.
C’est la solution la plus pratique pour avoir accès rapidement à un catalogue riche et ne pas devoir chercher les produits un à un.
- La deuxième possibilité est de regarder pour un produit donné, si le vendeur propose un système d’affiliation. Vous allez donc vous affilier à ce vendeur directement, sans passer par une plateforme d’affiliation.
Vous allez donc pouvoir dénicher un vrai produit de qualité sur lequel concentrer vos efforts.

5) Maintenant, il faut vendre !

En tant qu’affilié, vous allez jouer un rôle de conseiller pour vendre un produit par affiliation. Le vendeur va s’occuper de « vendre » (expédition, paiement…). Vous, vous allez simplement analyser votre produit, repérer ses forces, ses points faibles. Vous allez apprendre à connaître votre produit aussi bien que le vendeur (le produit devra être de qualité).

- Faire une critique du produit : Une fois que vous connaissez bien votre produit, vous allez mettre tout ça sur papier,
expliquer votre expérience, ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas (si vous trouvez quelques chose qui manque, un petit plus qui ferait vraiment la différence, prenez en note, vous saurez pourquoi plus tard).

- L’utilisation de la vidéo peut être une bonne idée pour montrer le produit (un chapitre d’un ebook, l’utilisation du produit en tant réel). Vous enlevez déjà le doute sur le fait que vous ayez acheté le produit ou pas. Et croyez moi, vous allez être beaucoup plus crédible avec une preuve comme çà !

- Une offre irrésistible ! Une fois votre critique (la plus honnête possible) faîte, on passe au deuxième élément qui va
littéralement faire toute la différence avec votre concurrence : l’offre !
Si je dois acheter ce produit, pourquoi je passerais par vous plutôt que par un autre affilié ? Vous avez quelque chose de plus intéressant qu’un autre ? Et si vous pouviez me faire une offre irrésistible si je passe par vous ? J’achèterais sûrement dans ce cas.
Imaginez par exemple un logiciel pour gérer son temps dont vous faîtes la promotion. Si vous aviez en votre possession un petit ebook sur la gestion du temps à m’offrir en plus de ce logiciel, cela pourrait m’intéresser et faire pencher la balancer en votre faveur par rapport aux autres affiliés. (Bien sûr, il faut avoir les droits pour la diffusion de cet ebook)
La rédaction d’un simple petit rapport de quelques pages en pdf peut faire l’affaire. Cherchez juste à faire une bonne offre.
Je vous avais parlé de relever les défauts avant. Par défauts, je voulais surtout parler de « choses manquantes ». Une étape qui manque de détails, un élément intéressant qui n’est pas expliqué dans une méthode, etc. Vous pouvez transformer cette lacune en bonus pour votre offre. Si vous pouvez proposer le chaînon manquant, les gens seraient plus intéressés à passer par vous. Rappelez vous toujours de l’importance de l’offre. Le plus mauvais des produits peut se vendre si l’offre est bonne…

Pour plus informations sur les programmes d’affiliation et des astuces pour mieux vendre sur internet consultez le Blog www.emarketips.com de Yann Delcroix.

32 conseils pour réussir en temps qu’affilié et affilieur !

affilieur et affiliés

14 conseils pour faire des ventes avec un programme d’affiliation :

1 – Choisir un programme lié aux besoins de sa cible : c’est une évidence, mais il est important de rappeler qu’il faut des offres pertinentes qui plait à vos visiteurs ou à votre mailing list. De plus n’hésitez pas à faire 2 repasses sur la même mailing liste. En effet généralement sur une base 100 lors d’un premier envoi, vous obtenez 70 à 80 % du montant du premier passage lors du second passage… Par contre au troisième vous aurez un taux de retour plus faible encore, et vous risquez de lasser vos lecteurs et générer des désabonnements…

2 – Impliquez vous dans l’achat : il est important d’écrire noir sur blanc « Achetez ce produit » afin de pousser l’internaute à l’action (un simple lien ne suffit pas !). Dans le même temps il est essentiel de tester le produit pour apprendre à le vendre, et indiquer à QUI ce produit s’adresse et à qui il ne s’adresse pas… Cela permet d’une part de rassurer vos acheteurs potentiels, et d’autre part de ne pas tromper les autres (ce qui laisse votre capital de confiance intact). Dans le même ordre d’idées, indiquez bien quelles sont les limites du produits, afin d’éviter les mécontents qui vous feront une mauvaise publicité…

3 – Variez les programmes d’affiliation : les produits vendus via l’affiliation ont une durée de vie relativement faible, et donc il faut toujours rechercher de nouveaux programmes. De même dès que vous devez faire un lien vers un site, un produit ou un service systématiquement, vous devez avoir le réflexe de vérifier s’il ne propose pas un système d’affiliation.

4 – Utilisez tous les outils pour promouvoir vos offres : il y a bien entendu un site internet classique (Blog ou site plaquette), mais il est également possible d’utiliser Twitter, les réseaux sociaux (Facebook), les Forums… Par exemple dans Yahoo Questions/Réponses abonnez vous au questions sur votre secteur et répondez en donnant un lien vers votre compte d’affiliation. Si la campagne est fortement rémunératrice vous pouvez même faire de la publicité ciblée via Adwords ou Facebook (mais attention au ROI afin de toujours gagner de l’argent !).

5 – Récupérez les emails de vos visiteurs : générer du trafic c’est bien, mais pour réussir dans l’affiliation il faut pouvoir envoyer régulièrement des promotions à vos visiteurs… Pour cela une newsletter, un ebook gratuit… sont d’excellents outils pour inviter vos visiteurs à laisser leurs adresses (nb: réduisez au minimum le nombre de champs à remplir) ! Les Flux RSS sont intéressants, mais privilégiez toujours l’email, car c’est le seul moyen pour envoyer des messages régulièrement…

6 – Utilisez tous ses mots clés générant du trafic sur la thémarique de la campagne d’affiliation : il faut utiliser tous les mots clés à fort trafic sur la thématique de votre programme d’affiliation pour attirer un maximum de visiteurs. Pour cela il suffit d’aller dans Google Adwords et générer des mots clés liés au mot clé principal.

7 – Soyez transparent sur le fait que vous faites de l’affiliation sur un produit : si vous voulez augmenter votre taux de conversion, précisez clairement lorsque vous proposez un lien d’information, cela vous évitera de les remarques négatives de vos visiteurs…

8 – Ecrivez des textes qui seront valables longtemps : un texte pour promouvoir un produit doit être valable longtemps car vous n’aurez pas le loisir de modifier les textes à chaque fois… Evitez donc de mentionner des dates ou des faits trop précis. Ecrivez des textes qui seront toujours vrai. Par contre si la conjoncture globale change (ex: la Crise), vous devrez revoir vos arguments pour coller à l’actualité (plus de message sur la croissance du chiffre d’affaires…).

9 – Commencez toujours par proposer les produits d’entrée de gamme avant de proposer les produits haut de gamme d’un programme d’affiliation… Si vous faites des ventes du produit Low Cost il sera encore temps de proposer une offre complémentaire.

10 – Ouvrez un nouvel explorer lorsque vous faites un lien vers le programme d’affiliation (target=Blank), afin de garder l’affilié sur votre site et lui permettre d’y revenir si nécessaire.

11 – Vérifiez vos statistiques par rapport à celle de l’affilieur, en particulier le nombre de liens cliqués. Vous pouvez le faire en utilisant les raccourcisseurs d’URL. Vérifiez également quel programme ou quel message génère le plus de clic afin d’optimiser votre site.

12 – Donnez une image professionnelle de votre site internet: pour inspirer confiance et générer des ventes vous devez donner confiance aux acheteurs. Il est donc indispensable de soigner votre mise en page (pas trop de pub Adsense…), et une mise en page adaptée à votre thématique (vous pouvez créer un site via WordPress, SPIP…). Faites également très attention au temps de chargement de votre page afin de ne pas perdre des visiteurs en cours de route…

13 – Soyez efficace dans vos textes : n’écrivez pas des romans mais soyez court simple et direct. Mettez toujours en avant les problèmes actuels de vos clients et les bénéfices apportés par le produit. Rappelez qu’en France la VPC accorde un droit de rétractation dans les 7 jours (c’est donc un achat « sans risque, satisfait ou remboursé »).

Et en ultime conseil : NE VENDEZ PAS DES PRODUITS DE CHARLATANS, des arnaques, des produits de mauvaise qualité… vous risqueriez de vous en mordre les doigts pendant très très très longtemps !

18 conseils pour réussir votre programme d’affiliation

1 – Expliquez clairement pourquoi votre programme d’affiliation est intéressant avec 4 ou 5 arguments majeurs : le prix, la niche, la qualité du produit, le mode de rémunération… Idéalement vous devez avoir un bref descriptif, des témoignages, des statistiques (CA réalisé par plusieurs affiliés, taux de clic…).

2 – Soyez très rapide pour répondre aux demandes des affiliés, votre image et la fidélité de vos affiliés est en jeu ! En effet les bons affiliés trouveront toujours des offres alléchantes, alors ne les laissez pas partir à la concurrence tout simplement car vous n’avez pas répondu immédiatement à leur demande !

3 – Expliquez très clairement comment mettre en place votre programme d’affiliation : en effet tous les webmaster ne sont pas des pros en informatique… Vous devez donc faire un tutorial pas à pas sur comment copier les liens, les mettre en place…

4 – Fournissez le plus possible de supports publicitaires : lien texte, bandeau, skyscraper, carré… vous devez si possible proposer l’ensemble des formats publicitaires, car les sites ont tous un design un peu différent ! De même innovez pour convaincre vos prospects : proposez un extrait d’ebook, une vidéo témoignage, une vidéo démonstration…

5 – Soyez très transparent sur les statistiques et le CA réalisé… Un état des lieux au jour le jour est indispensable. En effet un affilié qui ne voit aucune vente va très rapidement supprimer votre programme et passer à un autre plus rentable… De même expliquez clairement ce qui se passe en cas d’annulation de commande de la part des prospects (entre 2 et 10 %)

6 – Relancez les inscrits qui n’ont pas mis en place le programme d’affiliation : il est très courant que certaines personnes s’inscrivent, mais ne mettent pas en place le programme faute de temps… Vous devez donc soit les relancer manuellement, soit prévoir un email automatique 3 jours après l’inscription pour leur demander si tout va bien et s’ils ont besoin d’informations (lien vers la FAQ, un tutorial pour mettre en place le programme…).
Un des champions la gestion de son programme d’affiliation est EasyFlirt. En effet une fois que vous vous êtes inscrit vous recevez automatiquement un email de relance 1 semaine plus tard si vous n’avez pas encore mis en place une boutique avec les instructions pour le faire avec un mini-tutorial en images. Quelques jours après avoir mis en place la boutique vous recevez un premier email pour vous expliquer comment mettre en avant votre affiliation, et deux semaine après encore d’autres conseils pour exploiter une mailing liste et mettre en place de nouveaux systèmes pour attirer des inscrits.

7 – Animez votre réseau d’affiliation : généralement un affilié fait tourner ses programmes au bout de quelques jours s’il ne voit aucun retour, ou quelques semaines si du CA est généré… Vous devez donc traiter ce turn over en proposant des animations, des nouvelles bannières de publicité… Là encore un des modèles du genre c’est Vista Print, avec une chaîne de prospection et de fidélisation impressionnante avec des séries d’emails de ré-activation thématique, promotionnel, coup de coeur….

8 – Communiquez sur votre programme d’affiliation : la plupart des entreprises font l’erreur de »cacher » cet outil pour éviter que leurs clients ne l’utilisent pour leur usage interne… Il faut au contraire le mettre en avant pour inciter les visiteurs à devenir vos ambassadeurs et consommer plus ! De même il est important de faire des communiqués de presse, des articles sur votre blog… ayant pour sujet votre programme d’affiliation afin de leur faire gagner en visibilité sur Internet.

9 – Certains affiliés sont plus importants que d’autres : la Loi de Pareto est aussi valable dans l’affiliation… voire pire… En effet 10% des affiliés font généralement 90% du CA. Vous devez donc leur proposer des remises supplémentaires en indiquant clairement des paliers de rémunérations supérieurs qui vont les pousser à mettre en avant votre programme. De même programmez des rendez-vous et des appels avec votre « Top 10″ pour nouer un contact privilégié et les aider à mieux vendre vos produits (ex: des outils spécifiques, de l’aide à l’optimisation de leur site…). Par exemple dans le domaine du X, certains affilieur n’hésitent pas à inviter leurs meilleurs affiliés au Pink Paradise une fois par an, effet fidélisation garanti !

10 – Optimisez en permanence votre programme d’affiliation : internet est un monde qui bouge, des nouveaux formats publicitaires apparaissent, des concurrents se lancent dans votre secteur… Il est donc essentiel de rester en contact avec ses affiliés, que cela soit par des enquête par email (sondages…) ou via une newsletter internet ou encore un Blog Privé accessible uniquement aux affiliés.

11 – Inscrivez votre programme dans les sites sur l’affiliation pour recruter des membres (par exemple www.rentabilisez.com ), et n’hésitez pas à payer des Google Adwords pour recruter des affiliés ! De même si vous connaissez des sites qui ont une activité non concurrente et complémentaire, proposez leur un emailing croisé sur vos bases pour recruter des affiliés à valeur ajoutée.

12 – Surveillez attentivement les formulaires envoyés par vos affiliés si vous payez au formulaire : il est très tentant pour un affilié de demander à ses lecteurs de remplir un formulaire pour l’aider ou survendre un produit… Vous devez donc être capable de faire un tracking des formulaire par affilié pour éliminer les brebis galeuses…

13 – Fixez un seuil de paiement minimum ni trop faible, ni trop élevé : si vous exigez un CA minimum de 100 € avant de payer les commissions vous rebuterez les petits affiliés, si vous payez à partir de 15 € vous risquez au contraire de payer très vite beaucoup d’affiliés… Le montant généralement proposé est 50 €, sachant que de très nombreux affiliés n’atteignent jamais cette somme. Il faut également proposer plusieurs moyens de paiement (Paypal, en nature, via virement, par chèque avec une retenue si nécessaire…), et des délais de paiements courts (1 mois).

14 – Evitez de proposer à plus de 2 plateformes d’affiliation votre programme : généralement les affiliés sont inscrits dans les principaux sites d’affiliation… Si vous utilisez les services d’un des sites majeurs vous êtes certain de couvrir 75% des affiliés qui compte… Avec deux plateforme vous devriez atteindre 90%, ce n’est donc pas la peine de payer plus cher pour 10% d’affiliés qui ont généralement que peu de trafic…

15 – Attention à être clair sur les mots clés utilisables par vos affiliés dans les campagnes Adwords : si vous n’y faites pas attention vous risquez de vous retrouver en concurrence avec vos affiliés sur votre marque et vos mots clés stratégiques (et le plus souvent il seront devant vous !).

16 - Si votre contrat d’affiliation avec une plateforme d’affiliation vous le permet, traitez directement avec les 5% des affiliés qui génèrent régulièrement 30% du CA… Vous pourrez optimisez vos actions de promotion ! De même dès que votre volume d’affaire générés par les affiliés sera trop important, utilisez un programme d’affiliation pour gérer vous même vos affiliés (ex: Post Affiliate), sachant que cela réclamera du temps pour tout ce qui est travail administratif.

17 – Offrez toujours des commissions plus importantes que les programmes d’affiliation de vos concurrents. Si nécessaire proposez uniquement aux Top Affiliés des commissions plus importantes. Evitez par contre des rémunérations sur tous les achats des clients sans limite de temp, proposez une limitation du commissionnement à 1 an (maxi 3 ans).

18 – Proposez du parrainage d’affiliation : c’est à dire que vous proposez à vos affiliés de gagner de l’argent sur les ventes réalisées par les affiliés qu’ils ont recrutés.

Le 19ième et ultime conseil, Faites plusieurs hypothèses de coût selon la réussite de votre programme d’affiliation, et soyez prêt à « couper le robinet » si la machine s’emballe.

Il existe 2 risques :
En cas de succès vous risquez de voir très rapidement le montant à payer aux affiliés exploser, si vous avez des délais de paiement fournisseurs longs, des marges faibles… cela peut être très dangeureux.
L’autre problèmes potentiel c’est la fraude : si vous payez proportionnellement au CA réalisé, le risque se situe surtout au niveau des impayés… mais si c’est un paiement au formulaire et que vous n’êtes pas sûr de générer du CA à partir de leads « pourris » vous devez prévoir un arrêt immédiat de l’offre (ou au moins l’arrêt de la validation de nouveaux membres) pour surveiller attentivement quel est le taux de transformation, le CA généré, les retours produits et surtout la marge !

13 thoughts on “32 conseils pour développer son business avec l’affiliation !

  1. Pingback: » Les articles incontournables de la semaine - Wizishop Blog

  2. Je lis vos textes et voila ce qui a retenu mon attention :
    (Paypal, en nature, via virement, par chèque avec une retenue si nécessaire…)
    Qu’entendez vous exactement par « en nature »
    Le corps serait t’il une monnaie courante sur le net?
    Si c la cas ma vie corporelle va enormement changé ;)
    Voili voilou
    Strasha

  3. Plus vous êtes proche dans votre approche de la procédure d’achat, plus l’affiliation fera votre bonheur :)
    par contre il ne faut pas proposer tout et n’importe quoi,mieux vaux utiliser l’affiliation quand elle existe sur un produit dont vous avez envie de parler, que d’écrire des articles à partir des publicité d’affilié, ce qui diminuera la qualité éditoriale de votre site.

  4. Bonjour !
    Je débute, merci pour ces conseils très enrichissants.

    J’aurais deux petites questions, si quelques connaisseurs peuvent m’éclairer, je leur en serais bien reconnaissant !

    1)Prenons cette exemple : Je suis affilié, je vends un produit qui est censé avoir un prix de 100€, j’ai une commission de 50% sur cette vente. Puis-je « partager ma commission » avec les acheteurs ? c’est à dire vendre le produit 75€ et me faire une commission de 25€ ?

    2)Un affilié a-t-il carte blanche pour la promotion d’un produit ? (faire un buzz, utiliser tous les moyens qu’il souhaite) ou est ce que le vendeur doit donner son aval à l’affilié (par exemple afin de vérifier que le mode de promotion correspond à l’image/la réputation du produit…)
    J’ai compris ce type de restriction : les Adwords que le vendeurs peut interdire à l’affilié. (point 15 de l’article) et j’imagine que de nombreuses autres restrictions peuvent être contractualisées. Qu’en est-il concrètement, habituellement ?

    Merci beaucoup de répondre à ma curiosité ! :)

  5. Bonjour,

    Je suis sur le point de monter un site e-commerce, dans lequel je vendrais des sélections de produits de différents fournisseurs. Pour récupérer un pourcentage sur les internautes qui iront plutôt chez le fournisseur, je souhaiterais mettre des liens vers les fournisseurs et mettre en place un système d’affiliation avec eux.
    Techniquement, comment procéder côté affilié et affiliateur?
    Quelle serait la meilleure façon de procéder selon toi?

    Merci d’avance pour ton retour.

    Cordialement,

    Arnaud

Votre avis nous intéresse :