microblogging : à quoi peut servir Twitter ?

twitter et marketing

Tout le monde entendu parler de Twitter.com, ce service de MicroBlogging qui permet d’envoyer des messages de 140 caractères à ses correspondants. Mais cet outil ne s’est pas encore démocratisé, et il est encore l’apanage d’une minorité férue de technologie.

Pourtant cet outil recèle un énorme potentiel pour trouver des clients, améliorer le référencement d’un site internet, garder le contact avec ses prospects… C’est pourquoi nous allons vous présentercomment utiliser Twitter pour un usage professionnel.

Pourquoi utiliser Twitter ?

Au départ Twitter est un outil dont on ne voit pas trop l’intérêt, car si on veut envoyer un message il y a les emails, si on veut gérer ses contacts il y a Facebook, si on veut chatter il y a MSN, si on veut écrire des articles il y a les blogs et pour partager des liens intéressants il y a les Digg Likes… Alors pourquoi Twitter ? Tout simplement un peu tout cela en même temps !

Attention à ne surtout pas réduire Twitter à une machine à décrire ce que vous faites, car bien entendu cela n’intéresse pas grand monde, et à la fin cela lasse même les plus égocentriques…

Twitter doit au contraire être une source de valeur ajoutée où vous devez envoyer uniquement des informations intéressantes et pertinentes (liens, articles, idées…). Le but ultime étant si possible d’enclencher un débat et de faire réagir vos lecteurs pour provoquer une réaction en chaine.

C’est grâce à cela que Twitter a convaincu plus d’un million de personnes dans le monde (entre 5000 et 10 000 comptes ouverts / jours), et plus de 21 000 utilisateurs en France ! Sachant que cet engouement est récent : selon Hubspot 70% des utilisateurs se sont inscrits en 2008, dont 20% dans les 2 derniers mois.

Toujours selon Hubspot une personne suit environ 70 autres (c’est-à-dire qu’elle reçoit les messages postés par 70 utilisateurs de Twitter), seuls 5% des utilisateurs ont plus de 250 suiveurs et 0,8% plus de 1000 (nous en verront l’importance un peu plus tard).

Quels sont les usages concrets de Twitter dans une entreprise ?

twitter et marketing

1 – Se créer un réseau et diffuser de l’information.

Tout comme Facebook, Viadeo, Linkedin… Twitter est un excellent moyen pour entrer en contact avec de nouvelles personnes et ainsi d’élargir son réseau avec des individus que l’on n’aurait jamais rencontré « dans la vraie vie » ou sur Internet.

Sur Twitter vous trouverez la plupart des bloggers passionnés, des spécialistes du Web… et surtout vous pourrez entrer directement en contact avec eux ! C’est une opportunité inestimable pour faire des RP, proposer des partenariats, présenter une nouvelle offre, faire la promotion d’un évènement…

Cela peut également être un outil de fidélisation avec ses clients : Tous les experts en emarketing sont d’accord sur le fait qu’il devient de plus en plus difficile d’assurer la délivrabilité des emails, les FAI et Anti-Spam filtrant les emails au moindre signe suspect. De plus l’email a véritablement perdu de son attraction, et parmi la masse des emails et newsletters reçus dans la journée il est devenu difficile de sortir du lot…

Twitter permet donc d’envoyer un message soit via un message générique, soit via un message direct à la personne. De plus comme les vrais fans de Twitter sont toujours connectés cela permet d’avoir une réactivité forte.

Il convient donc de distinguer 3 types de messages :
– Ceux envoyés automatiquement via des flux RSS, par exemple les mises à jour d’un blog, d’un digg like…
– Ceux envoyés manuellement pour partager une information déjà présente sur le net ou sur un blog autre que le sien.
– Ceux envoyés en exclusivité sur Twitter pour propager un buzz, offrir une promo exclusive à votre communauté, lancer un sondage, poser une question…

Néanmoins il y a 2 limites à l’envoi des messages :
– Une majorité de personnes consultent Twitter de manière sporadique (voir notre graphique plus bas).
– Les messages envoyés à tous sont perdus dans la foule des messages dès qu’un de vos suiveur suit plus de 50 personnes.

2 – Faire de la veille concurrentielle.

 

Twitter est un outil intéressant de veille concurrentielle car parfois il permet de « surprendre » des conversations entre utilisateurs par son caractère « informel » alors que tout est tracé et enregistré…

Pour cela il est possible d’utiliser des outils commehttp://search.twitter.com/ qui permet de faire des recherches par mots clés sur les Tweets… Par exemple en cherchant ConseilsMaketing.fr on tombe sur cette remarque d’Oliv sur une de nos vidéo postée sur le site :

twitter et veille concurrentielle

Certains services proposent même de suivre 3 mots clés sur le même écran afin de visualiser en 1 clin d’œil les dernières informations sur vos produits comme http://monitter.com.
Il est même possible de suivre automatiquement les personnes qui ont tapé un mot clé grâce à http://www.twollow.com/ , ou mêmerecevoir une alerte par email avec http://twilert.com/

Pour aller encore plus loin dans la surveillance, il est possible d’utiliserhttp://www.tweetstats.com qui permet de faire des statistiques sur un compte Twitter « public » : nombre de tweets, jour et heures de réponses (pour voir si vous l’utilisez au boulot !), à qui vous répondez le plus…
Et pour analyser l’évolution d’un compte Twitter, avechttp://twitterholic.com/ vous le nb de suiveurs, de suivis…

3 – Améliorer son référencement et générer du trafic.

 

Les messages postés sur Twitter sont moyennement bien classés par Google, mais c’est quand même une opportunité supplémentaire pour apparaître sur des expressions. Mais il ne faut pas rêver, ces messages apparaissent généralement en 3ième ou 4ième page…

Il est même possible d’ajouter des liens en en postant de manière anonyme des billets sur son blog avec des mots clés et expressions viahttp://www.secrettweet.com/

Un certain nombre de bloggers utilisent aussi Twitter pour demander, via un message direct, à leurs suiveurs de voter pour leurs billets. Cette pratique bien que courante est un peu limite car cela influence les scoops qui arrivent en home page. On préférera donc une utilisation plus « soft » en publiant uniquement via des messages « classiques » ses scoops.

Il existe aussi des services comme http://posterous.com/ (en alternativehttp://twitpic.com/) qui vous permettent de créer automatiquement des pages Web spécifiques sur leur site avec votre le contenu d’un Tweet (texte et photo). Il suffit par exemple d’envoyer un email à post@posterous.comet automatiquement votre page est créé !
On peut voir le résultat via un test : http://canevet-9wnne.posterous.com/

4 – Obtenir de l’aide facilement et rapidement

 

L’intérêt de Twitter c’est de pouvoir poser des questions facilement à son réseau sans devoir envoyer un email à telle ou telle personne. On lance une bouteille à la mer, et on attend une réponse ! Cela peut être utile si par exemple on ne se souvient plus d’un site, si on recherche un lieu… car c’est une « intelligence collective » qui est alors à votre disposition.

Il existe également des services de questions réponses dédiées à Twitter :http://www.lazytweet.com/http://helpwith.tweetapp.com/,http://atanswerme.com/ , http://toanswer.net/ ,http://www.mosio.com/twitter/…

5 – Se créer un Intranet d’entreprise.

Tout comme les réseaux sociaux classiques (Facebook, Viadeo…), Twitter peut également servir pour créer son propre intranet et partager des informations. Pour cela il suffit d’utiliser des outils commehttp://www.yammer.com/ qui permettent de protéger ses informations.

6 – Mesurer sa qualité de services.

C’est bien connu, une personne mécontente en parle à 6, et une personne satisfaite à 3 seulement… Il est donc essentiel de surveiller ce que vos clients et prospects pensent de vous pour anticiper les problèmes et limiter leur portée.

Avec Twitter, vous avez un lien direct post achat avec vos clients,vous avez ainsi un retour direct de ce pensent vos clients, des problèmes qu’ils rencontrent… afin de faire du préventif plutôt que tu curatif.

7 – Faire la promotion de vos produits et services par vos lecteurs.

Il suffit pour cela d’ajouter un bouton « Envoyer sur Twitter » à vos articles de Blogs, promos…

Il est donc essentiel de permettre à ses lecteur de vous suivre (si vous souhaitez suivre ConseilsMarketing.fr c’est ICI).

Voici toute une galerie de boutons « Follow me on Twitter » que vous pouvez utiliser http://siahdesign.com/archives/150 :

bouton suivez moi sur Twitter

Vous avez également d’autres boutons à votre disposition commehttp://www.widgetslab.com/2008/08/18/twignature-twitter-button-generator/ ou http://www.twitterbuttons.com/ ouhttp://www.vincentabry.com/31-logos-et-boutons-pour-twitter-2480 ouhttp://twitbuttons.com/twitter-buttons.php

suivez moi sur twitter

suivez mois sur twitter

Ensuite il faut rajouter un bouton « Partager sur Twitter » afin que les autres utilisateurs de Twitter en parlent à leur réseau ! Il suffit pour cela d’ajouter quelques lignes de code du site http://twitthis.com/

8 – Gagner (un peu) d’argent.

Twitter n’a pas vraiment de business model, et donc jusqu’à présent il existe peu ou pas de solutions vraiment rentables pour gagner de l’argent avec Twitter à part http://www.twittad.com/ et http://be-a-magpie.com/ , deux solution qui rapportent d’ailleurs très peu.

Le plus rentable restant toujours de proposer des liens vers des produits d’affiliation ou ses propres produits (voir notre article Comment gagner de l’argent avec son Blog).

 

Comment bien démarrer sur Twitter ?

La 1er étape consiste à installer créer un compte surwww.Twitter.com.

La 2nde étape consiste à remplir totalement son profil Twitter.

Il faut tout particulièrement soigner votre photo, ajouter votre site/blog, modifier l’image de fonds (ne pas laisser celle « de base »), écrire votre mini Bio (maxi 160 caractères)…
Il est également conseillé de n’accepter de recevoir que des alertes par email que pour les messages directs, pas pour les ajouts de suiveurs.
Il est très important de mettre en place un répondeur automatique qui remerciera les personnes qui vont vous suivent via http://socialtoo.com/. Ca a l’air tout bête, mais c’est diablement efficace !

La 3ème étape est d’ajouter ses amis de son gestionnaire d’email (hotmail, Gmail….)

 

Pour cela il suffit d’aller dans « Find People » de votre profil Twitter, et de rentrer vos login & password.

chercher ses amis sur twitter

La 4ème étape est d’identifier les personnes les plus influentes de votre secteur d’activité.

Il va bientôt y avoir un classement des Twitters français les plus influents viahttp://www.twitterio.fr/.
En attendant il existe déjà des classements similaires aux USA viahttp://twittercounter.com/?inc=100 , et des annuaires d’utilisateurs par catégories http://justtweetit.com/http://www.twellow.com/,http://twinfluence.com/ … mais si vous êtes franco-français ce n’est pas la peine d’y aller.

Par contre il est intéressant d’utiliser http://www.crazybob.org/twubble/qui vous permet de rechercher les amis de vos amis pour augmenter facilement son réseau.
Il y a également http://www.twitterel.com/keywords qui permet de trouver des personnes utilisant 1 ou plusieurs mots clés pour les suivre (nb: cela donne beaucoup de membres anglais avec des mots internationaux !). Au final vous serez étonné de l’efficacité de ce genre de petits outils !

Vous pouvez également aller faire un tour du côté de la top Liste thématique des bloggers influents de Wikio pour identifier qui sont les leaders d’opinion de votre secteur, puis de les rechercher via le moteur de rechercher de Twitter.

Une fois que vous avez suivi tous ces membres, il suffit d’ajouter toutes les personnes qui les suivent ! En effet les suiveurs des influenceurs de votre thématique sont susceptibles d’être aussi intéressés par vos produits.
Ainsi en quelques dizaines de minutes vous pourrez vous construire un réseau de plusieurs centaines de personnes !

A noter : il est préférable d’ajouter uniquement les profils avec des photos. Les profils avec l’image « standard » sont souvent des robots publicitaires…

La 5ème étape est d’installer un client Twitter.

Ces logiciels vous permettront d’utiliser efficacement Twitter. En effet l’ergonomie de www.twitter.com ne permet pas d’exploiter à 100% la puissance de cet outil (raccourcis de liens, envoi facile de photos, tris…).

Il y a tout d’abord http://www.twhirl.org/, une solution simple et pratique qui intègre le raccourcissement d’URL, la gestion des messages directs… le tout en techno Air. Il existe aussi http://www.twitterio.fr/ ,http://iconfactory.com/software/twitterrific sur MAC (payant) ethttp://sourceforge.net/projects/twitux sous Linux.

La 6ème est d’ajouter automatiquement les flux RSS dans vos Tweets.

C’est une étape qui va vous simplifier énormément la vie si vous un blog, un digg like… En effet publier manuellement ses liens est particulièrement long si vous publiez régulièrement des informations.
Pour cela il suffit de programmer l’envoi de vos flux sur compte Twitter viahttp://twitterfeed.com (ou http://www.feedtweeter.com ouhttp://alexking.org/projects/wordpress ) . Ainsi tous vos articles seront automatiquement envoyés dans Twitter sans rien faire !

A noter : si vous avez plusieurs blogs ou si vous voulez séparer votre profil perso du pro, vous devez créer plusieurs profils Twitter. Dans le cas de ConseilsMarketing.fr nous avons tout rassemblé dans 1 seul compte, avec les mises à jour du blog, nos deux Digg-likes (ConseilsCreateur.com etEntreprise-Marketing.fr) ainsi que notre compte Scoopeo.

La 7ème étape est de poster régulièrement messages !

Il est vraiment essentiel de travailler le texte de ses messages pour donner un maximum l’envie à vos lecteurs de cliquer sur un message. En effet il faut savoir qu’une majorité d’utilisateurs reçoivent plusieurs dizaines de messages par fois, et qu’ils ne s’y connectent pas tous les jours !

Une manière de se distinguer c’est bien entendu d’envoyer un message direct à ses contacts… à utiliser avec modération pour ne pas spammer !

Quelques conseils supplémentaires pour bien utiliser Twitter :

– Si vous en faites une véritable utilisation avec des informations confidentielles, protégez vos messages (dans les settings de votre compte Twitter « Protect my updates ») !
– N’oubliez pas que les recruteurs vont trouver ce que vous avez publiés depuis plusieurs mois, donc attention à ce que vous écrivez !
– Publiez régulièrement des informations plutôt que tout en masse
– Ajoutez vos mots clés principaux dans vos Tweets en utilisant la méthode de la bombe à fragmentation pour optimiser le référencement naturel.
– Utilisez systématiquement les raccourcisseurs d’URL sinon nous n’aurez pas assez de caractères pour écrire vos textes. Une astuce d’utiliser un raccourcisseur d’URL différent entre Twitter et d’autres source comme Facebook afin d’identifier exactement qui a cliqué sur quoi et à partir d’où… Vous trouverez une liste de 155 raccourcisseurs d’URL différents sur Entreprise-Marketing.fr e
– N’acceptez que le suivi de personnes que vous connaissez/appréciez, et ne suivez bien entendu que les personnes qui vous intéressent !
– Ce n’est pas la peine de lire tous les Tweets qui vous sont adressés… si c’est important la personne vous enverra un message directement.
– pour la photo, prenez une image carrée de bonne qualité (drôle, originale…) qui donne envie d’en savoir plus… et laissez twitter la réduire, ainsi le rendu visuel sera correct sur votre profil.
– Ne négligez pas le nom de votre compte, votre Bio… ce sont des informations qui peuvent faire la différence !

Comment développer son business sur Twitter ?

 

Il n’y a pas de secret : il faut avoir un maximum de suiveurs ! Voici ci-dessous le graphique de notre compte Twitter grâce àhttp://twitterholic.com/conseilsmkg/ :

booster ses visites avec twitter

Twitter était un outil que nos n’utilisions que peu ou pas avant septembre 2008, et ce n’est que depuis quelques mois que nous avons commencé à tester cet outil, et nous avons le plaisir de partager avec vous nos premiers retours d’expériences.

On peut voir que le nombre de suiveurs est proportionnel au nombre de suivis. En effet nous avons fait 3 tests :
– Le 01 septembre : ajout des 23 premiers suivis pour tester (uniquement les influenceurs)
– Le 24 octobre : suivi de 671 comptes twitter
– Le 5 novembre : 112 comptes suivis en plus
– Le 15 novembre : 297 comptes en suivi supplémentaire.

Par contre il y a une très forte inertie, car une majorité des utilisateurs de Twitter ne consultent (plus ?) pas leurs comptes Twitter régulièrement, d’où la progression plus lente de la courbe des suiveurs et une hauteur deux à trois faible plus (nb: normal aussi car tout le monde ne va pas nous suivre !). A noter un taux de suivi d’environ 40%, ce qui est déjà pas mal !

La progression était bien plus forte lors de la « campagne de recrutement » d’octobre car nous avions ciblés des « vrais » utilisateurs influents en choisissant des bloggers et technophiles, et non pas seulement des amateurs de marketing comme pour les 297 comptes du 16 novembre.

Est-ce que cela génère du trafic ? Voici ci-dessous l’évolution desstatistiques des visites de ConseilsMarketing depuis Twitter.com depuis 6 mois:

visites via twitter

On peut voir que de manière étonnante, qu’un des pics de visites est antérieur à la campagne de recrutement massive !En effet Twitter a ramené 11, 29 et 35 visites entre le 5 et le 7 octobre alors qu’à cette époque nous n’avions que 36 suiveurs !

Cet afflux vient de la publication d’un article sur le Blog (critique du livre Présentation Zen) qui a été relayé via plusieurs utilisateurs de Twitter « influents » (Eric Delcroix…). Il faut donc en retenir que comme pour les bloggers « influents » il est important de compter dans ses suiveurs des « Twitter influents ».

De même après les campagnes de recrutement du 24 octobre et 6 novembre (en tout 783 comptes ajoutés) il n’y au eu quasiment aucune visite… Une partie des réponses vient sans doute que nous avions recruté des personnes intéressés par le marketing qui connaissent déjà ConseilsMarketing.fr et que nous avons posté que très peu de nouvelles. Il faut donc retenir qu’ajouter des utilisateurs non ciblés n’est pas intéressant, et qu’il faut surtout poster des messages plutôt que de suivre des utilisateurs.

Par contre il y a bien un pic du 15 novembre (35 visites), le jour même de l’ajout de 297 comptes Twitter cette fois orienté « tout venant » (mais qui suivent des bloggers traitant du marketing)… Ce qui montre qu’il est intéressant d’ajouter des personnes ciblées sur sa thématique mais par forcément des « Twitter influents » afin d’attirer des « prospects » sur son site.

Le dernier pic qui date du 14 décembre (17 visites), vient d’un article sur le référencement qui a bien marché et que nous avions posté sur le Blog le 11 décembre, mais publié manuellement sur Twitter que le 14 décembre… On peut donc dire que grâce à Twitter ce sont 17 personnes supplémentaires qui ont connus cet article et qui ne l’auraient pas vu autrement. Twitter étant un canal de diffusion supplémentaire.

Au final, pour générer du trafic via Twitter il faut :
– Recruter des influenceurs avec de nombreux followers
– Ajouter un maximum de suiveurs intéressés par sa thématique
Et surtout envoyer régulièrement des informations de qualité pour ne pas être noyé dans la masse des messages !

30 applications indispensables pour Twitter !

 

add on twitter

Une des très grandes forces de Twitter, et une des clés de son succès, ce sont les très nombreuses applications qui ont été créées autour de cet outil de communication. Il existe plusieurs centaines, et voici une sélection des incontournables :

– http://www.themattinator.com/ pour gérer plusieurs comptes Twitter
– http://ping.fm/ pour envoyer des infos de blogger, WordPress… vers Twitter
– http://www.tweetlater.com/ pour planifier l’envoi de vos Tweets
– http://twittertise.com/ pour planifier l’envoi des tweets et voir le nombre de clics et leur source.
– http://twitthis.com/ : un bouton Twitt This sur votre blog
– http://hahlo.com/ pour Twitter sur Mobile
– http://www.twitterfone.com/ pour twitter via de la reconnaissance vocale
– http://tweetparty.com/tour.php pour envoyer ses Tweets à ses amis
– http://tweetchannel.com/ pour gérer des groupes sous Twitter
– http://www.tweetstats.com/graphs/conseilsmkg pour analyser vos statistiques de Twitter
– http://www.yammer.com/ pour se créer son propre intranet
– http://www.addtweets.com/ Afficher ses Tweets sur son blog
– http://twiggit.org/ pour envoyer ses Tweets sur Digg.com
– http://www.tweetcube.com/ partage de fichiers avec Twitter
– http://twitterim.com/ pour Twitter depuis votre MSN
– http://www.twittersafe.com/ et http://tweetake.com/ pour sauvegarder les données de Twitter lors des plantages du site
– http://twitter.polldaddy.com/ pour faire des sondages via Twitter
– http://shorttext.com/ si vous utilisez Twitter.com afin de dépasser la limite des 140 caractères
– http://autopostr.com/ pour informer vos amis que vous avez envoyé une photo sur Flickr
– http://twitterfeed.com/ publier ses flux RSS sur Twitter
– http://livetwitting.com/ pour faire un chat en direct
– http://tweetwasters.com/ pour estimer le temps que vous avez perdu sur Twitter
– http://www.neoformix.com/ pour trouver les résultats croisés de 3 mots clés
– http://twitbacks.com/ pour se faire son propre fond d’écran pour son profil Twitter
– http://twopular.com/ les dernières tendances de mots clés sur Twitter
– http://www.adjix.com pour envoyer des liens sur Twitter via un plug in Firefox.
– https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/4664 pour envoyer des liens depuis Firefox
– http://twitbin.com/ envoyez vos tweets directement depuis Firefox
– http://kunal.kundaje.net/twessenger/ pour envoyer vos messages de MSN sur Twitter
– http://danzarrella.com/tweetbacks-beta.html pour faire apparaître sur votre blog qui a tweeté un article

Au final, Twitter est il une révolution en entreprise ?

 

Twitter est abrite une communauté active et nombreuse, et les nombreux addons disponibles en font un outil particulièrement attractif dans le milieu du Web et du high Tech.

Néanmoins, en tant que marketeur, les limites techniques de Twitter en tant qu’outil de communication en font un outil trop limité pour une utilisation à grande échelle (difficile à positionner, restrictions techniques sur la taille des messages…). De plus la jungle des addons développés à droite et à gauche n’étant pas unifiée, cela ne fait que renforcer cet aspect très « technophile » et bricolage.

Enfin les possibilité de diffusion d’informations sont vraiment très limitées par rapport à d’autres outils comme les blogs ou les sites de réseaux sociaux.

C’est pourquoi, au final s’il est pertinent d’utiliser Twitter comme outil secondaire pour générer du trafic et se créer un réseau, ce ne doit pas être votre outil central de communication.

Il est préférable de se tourner vers des communautés virtuellestelles que Facebook (voir le Profil Facebook de ConseilsMarketing.fr) , Viadeo (voir le Profil Viadeo de ConseilsMarketing.fr) ou Myspace qui offrent bien plus d’inscrits et des outils de diffusion d’informations bien plus pratiques (publicité, images, vidéos, groupes…) regroupés dans une interface simple et pratique.

Pour vous tenir au courant de l’actualité de ConseilsMarketing.fr, voicinotre Profil Twitter.

Pour aller plus loin :

– Twitter expliqué en vidéo
– Le wiki des fans de Twitter avec des dizaines d’applications
– Les 20 meilleurs articles sur Twitter (en anglais)
– Des dizaines d’applications pratiques pour Twitter par Eric Delcroix
– Toutes les informations sur Twitter et le Micro-Blogging
– 50 utilisations de Twitter en entreprise par Vincent Abry (traduit de l’article de Chris Brogan) 1
– Guy Kawasaki nous explique sa façon de Twitter, avec des astuces à la limite de la netiquette…
– 16 utilisation de Twitter en entreprise
– Twitter, un outil de diffusion d’informations
– Twitter et l’histoire (humour)

microblogging : à quoi peut servir Twitter ? was last modified: septembre 20th, 2014 by conseilsmarketing

12 réflexions sur “ microblogging : à quoi peut servir Twitter ? ”

Votre avis nous intéresse :