11/26/08

Le TOP 100 des Digg like !

top digg like

Suite à plusieurs demandes, voici le nouveau Top 100 des Digg Likes, sites de social bookmarking et réseaux sociaux, pour la période de Juin à Novembre 2008.

Ce classement à pour but d’analyser parmi ces 3 sources de visites quelles sont celles qui ont le plus grand potentiel. En effet au fil des mois, ce sont près de 32 nouveaux Digg like qui sont apparus sur le net (voir tableau), accompagné également de nombreuses disparitions (www.notreactualite.com, nordactu.com, www.expert-du-net.com…)

Comme chaque classement, nous allons analyser le trafic généré sur www.conseilsmarketing.fr (cible B2B), mais la nouveauté de ce classement automne c’est que nous avons intégré dans le benchmarking un blog test “Infos & Actus consacré avec des articles grand public (cible B2C, avec des blagues et des informations sur les finances personnelles) hébergé par Blogger (à noter que nous n’avons pas utilisé les réseaux sociaux pour promouvoir ce blog qui reste destiné à faire des tests…). Ce nouveau classement nous permettra ainsi de réduire le biais lié à la nature B2B de ConseilsMarketing.fr.

3 tendances majeures dans le monde Digg-likes / Bookmarking / Réseaux sociaux

1 – L’essoufflement global des visites apportées par les Digg Likes.

Nous sommes plusieurs professionnels de l’eMarketing a noter que malgré de gros efforts pour poster nos articles les plus intéressants sur les Digg like, le retour sur investissement du temps passé est un chute libre. En effet, même si au global les Digg likes apportent plus de visites, cela ne fonctionne désormais plus pour les billets de qualité “moyenne”, seuls les billets de top qualité ou inédits arrivent à sortir du lot… Dans les dernières semaines nous avons doublé le nombre d’articles publiés sans voir d’impact majeur (et même nos bons articles n’attirent quasiment plus personne !).

La principale cause c’est la concurrence entre les billets postés est devenue extrêmement forte depuis quelques mois. Par exemple sur Scoopeo le weekend du 23 novembre c’est pas moins de 287 scoops qui ont été proposés, soit 1 tous les 10 minutes… en comptant la nuit ! Vu la pléthore des articles, la plupart des articles publiées n’obtiennent pas de visibilité suffisante et donc n’ont qu’un clic (le votre), alors qu’il y a moins d’un an un article de qualité en récoltait au moins 3 ou 4, ce qui lui permettait d’être éligible pour le Saint Graal de la home page..

Rares sont les articles qui atteignent la home page pour des raisons multiples :
- Le manque de voteurs sur nos sites : La passivité des lecteurs est certes une chose (voir l’exemple de ce billet sur le droit où nous avons demandé directement aux lecteurs de voter pour l’article… avec comme résultat 2 votes !).
- Le manque de visibilité des plugins actuels y est aussi pour une grande partie
- La création de groupes de soutiens via Twitter de certains blogs afin de remonter dans le classement.

Néanmoins, si un billet atteint la home page cela peut être le jackpot: un seul de nos articles qui a bien buzzé à récolé à lui tout seul plus de 1025 visites en trois jours avec Scoopeo… Néanmoins, ce n’est pas toujours le cas, car les 2 autres homepages que nous avons effectuées n’ont pas atteint la moitié de ce chiffre

Les Digg Like restent donc pertinents pour générer du trafic surtout sur les news “fun” ou les articles “Premium”, mais aussi pour faire du référencement naturel ou mettre en place une veille concurrentielle. Mais il est devenu très difficile de s’y faire une place vu la foule qui s’y précipite.
La preuve en est, notre dernier eBook gratuit “Les Meilleurs Conseils Marketing de 2008“, qui a obtenu 4 clics en 10 jours sur Scoopéo, alors qu’il a été téléchargé plus de 1 500 fois.

2 – La montée en puissance des réseaux sociaux.

A l’opposée, les sites de réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) ont vu le nombre de leurs membres augmenter considérablement, et ainsi devenir une véritable plateforme de communication alternative. Par exemple certains groupes Facebook comme “Pourquoi vivre d’amour et d’eau fraiche, quand on peut vivre de sexe et d’alcool” rassemble près de 200 000 personnes !

Tout bon eMarketeur se doit donc d’apprendre à utiliser des nouveaux outils, dont les plus emblématiques Viadeo, Facebook et Twitter ont attirés près de 4 500 personnes en 6 mois.

Si l’on ajoute les visiteurs des 10 premiers du classement, on voit qu’ils représentent les 2/3 des visites totales, et le total des 20 premiers 80% (alors que les 100 derniers n’apportent que 20% !). S’il faut donc se concentrer sur quelques sites, c’est sur les leaders qu’il faut agir !

Continue reading

11/23/08

3 enseignements tirés de la victoire de Barack Obama

learnDepuis le résultat des dernières élections américaines, de nombreux articles ainsi que de nombreuses émissions mettent en avant l´extraordinaire parcours de Barack Obama. Tous décrivent son histoire atypique, son charisme, son calme, sa formidable ascension et ses victoires face aux ténors du parti démocrate et du parti républicain.

Pourtant peu d´entre eux se penchent sur les enseignements que les Leaders d´Entreprises peuvent tirer de la façon dont ce jeune homme politique a mené sa campagne jusqu´à la victoire.

 

Jack et Suzy Welch ont relevé 3 raisons qui expliquent sa victoire et qui sont directement transposables au monde de l´Entreprise.

 

Lire la suite …

11/21/08

G9+ sur le WEB 2.0 : “Le Web2.0 est-il mort ?”

image_080

la réunion du G9+ aux jardins de l'innovation d'Orange en visio-conférence avec l'Orange lab de San Francisco

Je me suis rendu à la réunion du G9+ qui avait lieu aux jardins de l’innovation d’Orange à Issy-les-Moulineaux, à l’invitation de Luc Bretones, qui représente l’Essec dans cette association. Pour ceux qui ne connaîtraient pas, le G9+ regroupe les grandes écoles les plus importantes de notre pays. Le titre de la conférence en était : Conférence Web 2.0. Ceci a fait dire à Olivier Ezrati, consultant freelance dans le conseil en stratégie d’innovation et ancien de Microsoft France, que quand on mettait juste le titre Web 2.0 sur une conférence, “cela avait un air de faire-part de décès”. De là à dire que le Web deux. Zéro est mort… ? 
La question s’est posée d’ailleurs tout au long de la soirée, de savoir si la crise que nous vivons aujourd’hui va mettre un coup d’arrêt à l’innovation ou pas. La conclusion à la sortie de la réunion n’est d’ailleurs pas aisée. Les avis étant partagés entre le les différents participants, et notamment le panel de patrons de start-up françaises basées dans la Silicon Valley, et qui étaient tous venus expliquées leurs points de vue sur la crise sur ce qui allait se passer. D’aucuns étaients résolument optimistes et pensaient que après une période assez dure et d’incertitude, grâce à la flexibilité du travail qui est un classique aux États-Unis, les sociétés pourraient rapidement reprendre du poil de la bête. D’autres comme Béatrice Tarki de mobissimo, étaient plus pessimistes car « la crise va nous toucher avec le recul de la pub et surtout dans le tourisme. Et qu’il y aura également des problèmes de financement ».

Continue reading

11/20/08

Le marketing de l’invisible

Si vous pensiez lire un article sur les stratégies marketing des mouvements religieux, je me dois de vous détromper (cela fera peut-être l’objet d’un futur billet). Non, ici, je souhaite m’intéresser à un problème diablement (pardon !) compliqué : comment vendre ce qui ne se voit pas ?

La publicité s’attèle à cet exercice avec souvent beaucoup de créativité. On peut par exemple citer deux films qui passent en ce moment sur nos écrans :

  • Maroc, il y a des pays qui font grandir l’âme
Maroc, il y a des pays qui font grandir l’âme

Maroc, il y a des pays qui font grandir l’âme

Voir le film

L’enrichissement personnel voire spirituel y est représenté par ce cube blanc aspirant toutes les expériences et impressions du voyageur.

  • La campagne de l’INPES pour la prévention des maladies respiratoires
microbes

microbes

Voir le film

Ici, ce sont les microbes qui sont représentés par des chiffres, pour nous inciter à nous couvrir la bouche quand nous toussons !

Continue reading

11/19/08

vers l’entreprise 2.0 ? Comment manager autrement pour plus d’efficacité dans l’innovation collective ?

Logo de l'ANVIE

Logo de l’ANVIE

Tel (voir le titre de cet article) était le titre du séminaire du jeudi 13 novembre 2008 organisé par l’ANVIE sur les sujets de l’entreprise 2.0. Ce séminaire était co-organisé par Richard Collin, professeur de l’école de management de Grenoble, et directeur de l’institut de l’entreprise 2.0 ainsi que partenaire de notre ami Yves Duron de Next Mordernity. Parmi les intervenants citons notamment notre ami Henri Isaac de l’université Paris-Dauphine responsable scientifique de l’observatoire du e-management dont nous avons eu l’occasion de commenter le livre sur le e-commerce il y a quelques mois. J’intervenais dans le cadre de cette réunion devant un panel assez large de représentants des principaux grands comptes français parmi lesquels nous pouvons citer le CEA, la Banque de France, Total, L’Oréal, SNCF, La Poste, AXA et un bon nombre de banque dont le Crédit Agricole, la Société Générale et la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne, entre autres.

J’intervenais à double titre, d’une part au titre de directeur de l’Internet et des médias numériques d’Orange Business Services et également avec ma casquette 2.0, issue de mon expérience au travers de http://visionarymarketing.com.  La présentation que je mets en ligne ici ne représente en fait qu’une part minime des sujets dont nous avons débattu, puisque l’essentiel de la présentation s’est faite en ligne, avec notamment le retour d’expérience sur le démarrage des blogs chez Orange Business Services, et plus récemment le décollage de la WebTV sur les entreprises que nous avons lancée la semaine dernière. J’aurai d’ailleurs l’occasion de revenir bientôt sur ce sujet puisqu’un article pour le Journal du Net est en préparation.

La présentation est également mise en accès libre sur Slideshare.net