10 conseils qui marchent pour obtenir facilement des liens vers votre site !

Liens SEO linkbait

Suite à notre concours de conseils en marketing, nous avons avons le plaisir d’accueillir Colas Générau,  Webmaster de RueVerte.fr , qui nous donne (avec humour) 10 conseils qui marchent pour obtenir des liens vers votre site d’ecommerce !

Le lien est le ciment de votre stratégie de référencement, et l’obtention de liens doit être placé au coeur de vos efforts pour espérer passer au dessus de ce maudit concurrent qui vous toise avec mépris de sa première place.
Le web est immense, et le nombre de liens qu’il héberge l’est aussi. Et pourtant, lorsque l’on tient un ecommerce, on se retrouve assez vite à se demander qui gagnera à lier vers notre boutique.

Cette dernière question est clé. A qui votre site est utile ? Pour qui représente-t-il une vraie valeur ? C’est la base de l’obtention de liens naturels. Le reste n’est qu’astuces et techniques.

Commencez donc par y répondre, via un brainstorming s’il le faut. Demandez vous ensuite comment pouvez-vous améliorer votre site pour qu’il soit plus encore indispensable et remarquable qu’il ne l’est déjà. Et, l’esprit guerrier et affûté, partez en chasse de liens.

Si mon article devait s’arrêter là, vous sauriez l’essentiel. Mais il faut bien reconnaître qu’aidé de quelques conseils pratiques, on s’en sort globalement bien mieux. Voilà donc 10 conseils qui vous donneront quelques pistes si vous êtes en panne d’idées.

1 – Soyez présent partout où le sont vos concurrents

Ce conseil est assez générique, classique, et recoupe certains des suivants. Mais c’est un point tellement importantAnalyser les liens qu’obtiennent vos concurrents peut faciliter grandement votre recherche.

Là où ils ont réussi à être, pourquoi vous n’y parviendriez pas vous aussi ? Non, non ne cherchez pas de réponse à cette question, demandez-vous plutôt comment vous allez vous y prendre pour figurer à leur coté ou mieux, leur piquer leur place quand cela est possible.

Yahoo vous sera d’un grand secours via son superbe outil gratuit Site Explorer qui vous permet de connaître les liens pointant vers n’importe quel domaine. C’est l’outil le plus fiable et accessible pour ce genre de recherche.

2 – Demandez à Tatie Daniel !

Si vous vendez les biscuits pur beurre géniaux de Tatie daniel, faites lui signe ! Tatie a surement un site web pour présenter ses produits, et il est possible qu’elle est une section où elle liste ses revendeurs. En lui écrivant un petit mail, Tatie acceptera sans aucun doute de vous rajouter à la liste, elle a bon coeur.

Vous avez compris l’idée : vous offrez déjà un grand service aux fabricants des produits que vous vendez, vous remplissez leur compte en banque à chacune de vos ventes ! Ils seront donc bien plus enclin à vous concéder un lien que d’autres, et vous aurez un bon taux de succès en les contactant.

More...

3 – Envoyez des échantillons à des bloggeurs.

Evidemment, si vous vendez des sacs Louis-Vitton, cette méthode pourrait être un peu coûteuse …

Mais si vos produits s’y prêtent, vous pouvez tenter d’écrire aux blogs se situant dans votre thématique, en leur demandant s’ils seraient intéressés par un échantillon de votre produit, en échange d’un petit mot sur votre boutique.

Si vous souhaitez avoir un bon taux de réponses positives ne soyez pas exigent sur la nature de l’article qui sera publié.

Personnellement, je laisse le bloggeur complètement libre d’écrire ce qu’il souhaite, qu’il n’aime ou pas le produit. Je demande simplement que soit mentionné ma boutique, en joignant une ou deux images qui pourront éventuellement être inséré dans l’article. 99 fois sur 100, j’obtiens non seulement de bons liens, mais les ventes que m’apporte l’article suffisent largement à rendre l’opération directement rentable.

4 – Recherchez les blogs qui parlent de vos produits

Un bloggeur parlant du dernier oh!wonderful porte-couteau en forme de manette nintendo qu’il a pu voir chez shopourgeek.com linkera nécessairement vers ce dernier à la fin de son post.

Mais eh, pourquoi c’est ce voleur de concurrent qui est indiqué comme vendeur de ce porte-couteau et non vous ?!

Ecrivez à ce bloggeur pour lui indiquer que ce wonderful porte-couteau peut aussi être acheté chez vous, et demandez lui de l’indiquer en éditant son post !

Si vous avez des avantages non négligeables par rapport au site dont parle déjà le post, n’hésitez pas à les indiquer rapidement dans votre mail. ( vous vendez le produit 10€ de moins, vos frais de ports sont moins douloureux … ). A moins d’une réelle bonne raison, ne dites cependant pas du mal sur le site déjà présent : si le bloggeur en parle, c’est sans doute qu’il l’apprécie.

Si aucune boutique n’est déjà indiquée, tentez tout de même votre chance, ça marche très fréquemment !

La plupart du temps, si votre mail est agréable et sympa, le bloggeur acceptera de vous donner un lien sans rien réclamer, d’autant plus si cela représente un plus pour ses lecteurs.

5 – Fournissez un service à votre communauté.

Voilà un excellent moyen d’obtenir des liens de qualité et qui soient parfaitement dans votre thématique !

Pour sûr, l’idée est bonne. Mais comment trouver le service qui vous permettra d’obtenir des liens dans votre secteur ? Et bien allez cherchez de l’inspiration sur les sites amateurs qui se trouvent dans votre niche. De quoi parlent-il ? Que recherchent-ils ? Il y a de grandes chances pour que vous puissez trouver un moyen de leur venir en aide.

Je pourrais vous donner quelques exemples dans ma propre niche. Mon ecommerce vends de l’absinthe. 90% des sites de personnes passionnés par ce sujet sont des sites de collectionneurs. Pour leur apporter un service efficace et obtenir des liens sur leur site, je pourrais :

– Référencer l’ensemble des pièces de collections qui existent sur le marché.
– Ecrire un dossier complet sur les différentes manières de reconnaître un faux.
– Leur proposer un espace pour échanger leurs objets.
– …

En sachant créer un service adéquat, vous pouvez réellement doper votre nombre de liens.

6 – Externalisez dans un premier temps votre « linkbait ».

Vous avez sans doute entendu parler de linkbait ? Cette technique qui consiste à créer du contenu susceptible de vous ramener du lien. Le conseil précédent pourrait rentrer dans la catégorie linkbait.

Si vous pensez tenir un bon filon, un contenu qui risque de faire le tour de la blogosphère, de tout les digg-like, et vous propulsera sans doute au JT, ne le gâchez pas en le plaçant sur votre boutique, les gens étant peu enclin à faire des liens vers un site commercial.

Placez votre contenu susceptible de vous ramener du lien sur un site extérieur. Une fois vos liens obtenus, vous n’aurez plus qu’a rapatrier ce contenu sur votre boutique, puis à créer une redirection 301 de l’ancienne page vers la nouvelle.

7 – Participez sur Yahoo Q&R

Ok, ça n’est pas directement source de liens, puisque les liens sur Yahoo Q&R sont tous en nofollow, et ne servent donc pas pour votre référencement de façon direct.

Mais essayez tout de même d’apporter votre connaissance d’expert en répondant à toutes les questions qui se rapprochent de votre domaine d’activité, en glissant un lien vers votre site dans votre réponse de façon à le faire connaître.

Quel est l’intêret si ces liens sont en nofollow ?

D’une part, vous générerez très souvent des ventes via vos réponses si elles sont de qualité, d’autre part, les pages de Yahoo Q&R profitent souvent d’une bonne position sur google, et vous apporteront donc à terme un peu de trafic qualifié.
Enfin, cela augmente votre visibilité, et conduira sans doute à l’obtention de liens naturels.

Cependant, si la question ne s’y prête vraiment pas, n’y placez pas coûte que coûte un lien, mais il peut-être toujours intéressant d’y répondre pour augmenter les points de votre profil yahoo, et donc votre notoriété sur ce service.

8 – Apparaissez sur les sites de coupons de réduction.

Le nombre de sites qui référencent les coupons de réductions de boutiques e-commerce est impressionnant !

C’est une aubaine pour obtenir facilement des liens, puisque vous n’aurez pas besoin d’offrir 90% de réduction sur chaque commande pour y figurer, il vous suffira d’une petite, ridicule promotion et hop, ces sites vous ouvrent leur porte. Peut-être même que le dentier de votre grand-mère suffirait !

Concernant l’offre, la plupart du temps, elle existe déjà sur votre site. Autrement, en fonction de vos marges, offrez par exemple 5€ de réductions pour 100€ d’achat, cela ne devrez pas vous mettre en liquidation judiciaire, et vous pourrez alors apparaître sur l’ensemble des sites de coupons de réduction.

Inutile de vous en fournir une liste, vous trouverez ces sites très facilement sous google.

Malheureusement et de même que sur Yahoo Q&R, beaucoup de ces sites ne font pas de lien direct mais des redirections vers le votre. Mais c’est tout de même gagner en visibilité que de s’y inscrire, et évidemment, plus vous êtes visible, plus vous avez de chance d’obtenir de liens naturels.

9 – Demandez à ce que soit placé un lien à chaque fois que votre boutique est citée !

Sans doute le plus simple de la série. Peut-être celui au plus grand taux de succès.

Recherchez les pages qui parlent de vous, mais qui n’ont pas pensé à faire de lien direct. Contactez-les et demandez-leur gentiment de rectifier. L’effort demandé étant faible, le taux de réussite est assez important.
Pour vous aider dans votre recherche, Yahoo vous facilite un peu la tâche via la commande, « nom-boutique -linkdomain: monsite.com », avec par exemple « rueverte –linkdomain:rueverte.fr »

10 – Utilisez Google Alerts pour vous maintenir au courant de tout éventuelle nouvelle source de liens.

Soyons neutre, et parlons un peu après Yahoo, de Google.

Google alerts est un service Google et un excellent moyen de faire de la veille concurrentielle, de se tenir au courant de toute nouvelle source concernant n’importe quel sujet, et donc d’obtenir des cibles pour votre recherche de liens.

Google alerts vous envoie un email à chaque fois que du contenu correspondant à la requête que vous aurez choisie est découvert, dans les actualités ou sur le web entier, selon les résultats désirés.

Si vous désirez vous tenir au courant de tout document parlant du saucisson jurassien, vous indiquerez comme termes recherchés « saucisson jura ».

Ou pour obtenir toute citation de l’un de vos concurrent dans une page web, vous taperez son nom, en excluant le site lui même. Si vous vous nommez Larry Page, vous créerez sans doute une alerte pour la requête yahoo -site:yahoo.com. Mais vous feriez mieux d’être cependant plus précis dans votre recherche : si votre concurrent est trop important, vous risquez d’être submergé d’alertes google.

Bien entendu, il y a de nombreuses façon d’utiliser ce service, et couplé à une bonne connaissance des commandes avancés de google, cela en fait un outil de veille très puissant.

11 et Bonus – N’oubliez pas vos classiques !

Je n’ai volontairement pas parlé des grands classiques de la création de liens. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il sont à oublier bien au contraire ! Mais il existe tellement de ressources à leur sujet que les mentionner rapidement en fin de post suffira :

– Les Annuaires : soumettre dans des annuaires de niche ou des annuaires généralistes de qualité. Privilégier la qualité, et non la quantité.

– Les Communiqués de presse : écrire un excellent communiqué de presse, et l’envoyer aux bloggeurs et journalistes susceptible de relayer l’info. Ecrire plusieurs bons communiqués de presse et les soumettre aux sites les hébergeant gratuitement.( pour trouver de tels sites, recherchez « communiqué de presse » dans google, il en existe pléthore). Pour faire au mieux, ne soumettez jamais 2 fois exactement le même communiqué.

– Participez, soyez social : Participez aux forums et blogs de votre thématique. Si le webmaster du forum l’autorise, liez vers votre site dans votre signature. Faites-vous connaître, créez des relations.

– Augmentez encore et toujours votre visibilité en apparaissant dans tout comparateur de prix, en créant un programme d’affiliation, en lançant des campagnes adwords… voire en vous tatouant l’url de votre site sur le front !

Conclusion :

Votre boutique, sans liens, n’a pas d’existence. Et le mantra à garder en tête pour que votre offre soit visible,  » On me lie donc je suis  » risque de rester d’actualité longtemps encore.

Cherchez donc constamment à attirer le regard si vous souhaitez faire partie de ceux qui durent.

A propos de l’auteur :
Colas Générau est Webmaster et co-gérant de RueVerte.fr, source d’absinthe… L’abus de liens n’est aucunement dangereux pour notre santé, à consommer sans modération.

Télécharger cet article en PDF

10 conseils qui marchent pour obtenir facilement des liens vers votre site ! was last modified: août 30th, 2008 by conseilsmarketing

Votre avis nous intéresse :