Les secrets de la lecture rapide…

apprenez à lire plus vite

Visionary Marketing accueille Laurent Brixius de www.archimarketing.com ,qui en plus d’être en architecte hors pair, propose en plus sur son blog de bonnes astuces pour toutes celles et ceux qui veulent gagner du temps ou mieux s’organiser. Dans cet article Laurent nous explique comment gagner du temps en réapprenant à lire !

Pourquoi réapprendre à lire?

Nous devons assimiler de plus en plus d’informations et nous avons de moins en moins de temps pour le faire. Nous vivons dans un monde où la connaissance est devenue un avantage décisif pour réussir. Lire plus rapidement, c’est avoir plus de temps pour d’autres activités professionnelles ou personnelles.

Nous n’avons pas besoin de lire tout

Lorsque vous lisez un roman, vous ne voulez pas connaître dès le début la fin de l’histoire. Vous lisez avec délectation chaque mot de chaque page pour voir l’intrigue de dévoiler peu à peu… Dans tous les autres cas, vous recherchez une information ou vous voulez vous faire un avis général sur le texte. Vous voulez déterminer en quelques secondes si un texte mérite d’être lu. Une bonne partie du contenu n’a le plus souvent que peu de valeur à vos yeux. Dans ce contexte, la lecture rapide vous permet de vous faire une idée globale de l’ensemble du texte, d’identifier les parties intéressantes et de trouver rapidement une information.

“Plus on lit lentement et moins on comprend”

Je n’y croyais pas avant de mettre en pratique les conseils du livre “La lecture rapide” de Tony Buzan. En fait, une vitesse de lecture rapide vous permet de mieux vous concentrer sur un texte. Votre esprit est moins distrait par les éléments extérieurs et votre compréhension s’améliore d’autant.

Utiliser un guide visuel – lecture à la baguette!

Voilà sans doute l’astuce qui m’a permis de doubler ma vitesse de lecture en quelques jours. Vous arrive-t-il souvent de revenir quelques mots ou quelques lignes en arrière parce que vous avez perdu le fil du texte? L’utilisation d’un guide visuel vous permet d’éviter facilement ces retours en arrière. Vous lisez donc plus vite… et vous restez plus concentré. Comme quoi, ce sont les petits enfants qui apprennent à lire en suivant le texte avec leur doigt qui ont tout compris.

J’utilise personnellement une baguette chinoise comme guide mais vous pouvez choisir ce qui vous convient le mieux. Idéalement, l’extrémité de votre guide visuel doit être fine et glisser sans heurt sur le papier.

More...

Lire dans de bonnes conditions

Votre assise, la distance entre vos yeux et votre livre, le type et la position de l’éclairage ont un effet sur votre lecture. De même, votre environnement de lecture doit être agréable, aéré, calme et organisé pour la lecture. Pour lire de manière optimale, choisissez le bon moment, celui où vous êtes le plus réceptif… et où vous risquez le moins d’être dérangé par les bruits extérieurs… et par vos pensées intérieures.

Plusieurs types de lecture

Votre objectif de lecture est rarement de pouvoir rendre un texte mot pour mot. Voici quelques méthodes vous permettant d’accélérer encore votre capacité de lecture

Les méta-guides

Ces méthodes font appel notamment à votre vision périphérique pour capturer une plus grande zone de texte à chaque “coup d’oeil”. Deux lignes à la fois, le S, la vague verticale ou autres double guide, à vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux.
Le balayage : Le balayage consiste à parcourir un texte à la recherche d’une information précise. Commencez par identifier les zones probables pour mieux cibler votre recherche.
L’écrémage : l’écrémage peut être définit comme “le processus par lequel l’oeil couvre une certaine quantité de texte pour en avoir un aperçu général” .
La pré-lecture: vous gagnerez beaucoup de temps si vous commencez par une pré-lecture de quelques minutes. Votre objectif est de déterminer si le texte peut répondre à vos questions, s’il est d’actualité. Une pré-lecture vous permet également de vous faire un idée du sujet et de la structure du texte. A la fin de cette pré-lecture, vous devez pouvoir dire avec certitude si cet ouvrage mérite d’être lu ou non.

Commencez par regarder la couverture, le dos de couverture, les informations de copyright (qui indiquent l’auteur et la date de parution de la première édition et de l’édition actuelle) ainsi que la table des matières. Feuilletez ensuite le livre pour identifier les titres et sous-titres, les éléments mis en évidence, les illustrations et leurs légendes…
Définir vos objectifs de lecture

Définir vos objectifs est extrêmement important pour votre réussite professionnelle… mais aussi pour améliorer votre capacité de lecture. En faisant la liste des buts que vous voulez atteindre en lisant un livre, vous envoyez un “ordre de mission” à votre subconscient pour qu’il attire votre attention sur les éléments qui répondent à vos questions.
Posez les questions auxquelles doit répondre votre lecture

Faire une liste des questions auxquelles doit répondre votre lecture constitue également un guide et une évaluation de votre performance. Après lecture, pouvez-vous répondre à toutes les questions que vous vous posiez avant? Si ce n’est pas le cas, est-ce que c’est parce que les réponses ne se trouvent pas dans le texte?

Faites le point sur ce que vous savez déjà sur le sujet

Il y a peu de livres dont le sujet vous soit totalement inconnu. Rassembler mentalement ou sous forme écrite ce que vous connaissez déjà d’un sujet vous permet d’aborder la lecture avec un esprit critique. Cela vous permet d’être mieux concentré sur votre lecture car vous comparez ainsi activement ce que dit l’auteur à la lumière de ce que vous connaissez déjà.

Etendez votre vocabulaire

Il suffit parfois d’un seul mot mal compris ou inconnu pour vous faire perdre le fil d’un texte ou vous tromper sur le sens d’une phrase. Marquez ou prenez note des mots que vous ne comprenez pas ou dont vous n’êtes pas sûr du sens. Après chaque phase de lecture, ouvrez votre dictionnaire ou utilisez un dictionnaire en ligne pour rechercher les significations de ces termes. Puis relisez le mot dans son contexte pour bien comprendre le sens de la phrase.

Appropriez-vous le contenu

Prenez des notes, faites des résumés avec vos mots, des plans du contenu, des Mind Maps… Dessinez des croquis qui représentent graphiquement ce que vous venez de lire. Mettez vos nouvelles connaissances en pratique directement, expérimentez! Chacun à sa méthode d’apprentissage idéale, à vous de voir la méthode qui vous convient le mieux.

Cela ferait se dresser les cheveux sur la tête à n’importe quel bibliothécaire mais… Je suis convaincu qu’il faut s’approprier un livre pour faciliter sa compréhension et pouvoir retrouver rapidement une information. Je souligne, j’encadre, je surligne, j’ajoute des notes dans la marge et j’utilise des onglets auto-collants pour marquer des pages importantes.

La post-lecture ou révision

Après une première lecture, vous devez déterminer si vous avez bien atteint vos objectifs de lecture. Réviser votre livre un jour, une semaine et un mois après vous permet consolider vos nouvelles connaissances et de les intégrer dans votre mémoire à long terme. Toutes vos lectures ne méritent sans doute pas un tel traitement de faveur… Ne perdez pas de temps pour des futilités.

Pour plus d’astuces pour optimiser votre temps, visitez le site www.archimarketing.com

Les secrets de la lecture rapide… was last modified: avril 8th, 2008 by conseilsmarketing

Une réflexion sur “ Les secrets de la lecture rapide… ”

  • 09/04/2008 à 14:48
    Permalink

    Bien foutu l’article 🙂
    l’appropriation du savoir passe opar un rituelle je suis d’accord avec toi ecrire souligné une livre c’est le voir comme un outil 😉

    +++

    Réponse

Votre avis nous intéresse :