Marketing Mobile : 5 raisons pour lesquelles les entreprises devraient se ruer dessus et état de la technique.

5 raisons pour lesquelles les entreprises devraient se ruer dessus et état de la technique.Le téléphone mobile fait partie des supports de communication dont l’utilisation par les entreprises dans leur stratégie de communication devrait être bien plus important. En effet, les arguments ne manquent pas. En voici 5 :

Tout le monde en a un : plus de 85% de la population suisse possède un téléphone mobile pour une dépense moyenne de 62 francs (Source : Comparis.ch). Le taux de pénétration du mobile est donc supérieur à celui d’internet puisque seulement 45% des Suisses surfent plus d’une fois par semaine.

Il s’agit d’un support multimédia qui multiplie les possibilités de communiquer. Les mobiles permettent aujourd’hui d’envoyer et de recevoir des messages (SMS), prendre et envoyer des photos (appareil photo / MMS), accéder à l’internet mobile (peut-être le moins bon service), écouter de la musique (lecteur MP3), jouer, regarder la télévision mobile, acheter,..

Un attachement des utilisateurs à leur mobile. L’attachement est double. D’abord physique, puisque le téléphone est toujours sur soi, à portée de main … L’attachement est également « social » puisque le téléphone fait aujourd’hui partie de ces objets qui sont des « marqueurs sociaux ». Pour une marque, communiquer sur ce média, c’est atteindre à coup sûr sa cible puisque on ouvre les SMS / MMS que l’on reçoit … C’est également être encore plus présent dans la vie de ses consommateurs via un objet d’utilisation quotidienne et engendrer à coup sur du Buzz puisqu’il est si facile de transférer des SMS/MMS reçus, encore faut-il qu’ils en vaillent la peine.

Une cible privilégiée : communiquer sur le mobile permet aux marques de toucher une cible généralement peu captive qui regarde moins la télévision, utilisant plus les nouveaux médias (Internet et mobile).

Des possibilités de communication différente et géolocalisée. Le mobile est un média permettant de mettre en place des opérations dédiées à ce média. Ainsi, par exemple, des bornes Bluetooth permettent d’envoyer un message aux téléphones utilisant cette technologie (qui doit être activée) incitant les utilisateurs, par exemple, à se rendre dans un magasin proche où se déroule une super promotion, à télécharger un clip vidéo en passant près d’une affiche présentant un produit …

(Merci à Cédric Deniaud pour ces informations)

A noter, d’ailleurs, que les plus grands montrent leur nez dans ce segment. Google vient de racheter Jaiku, la start-up finlandaise spécialisée dans les réseaux sociaux sur téléphone mobile. Juste acquisition, à mon avis, puisqu’en 2007, il y a encore beaucoup plus de personnes qui utilisent plusieurs fois par jour leur téléphone comparé au moins de 45% de la population qui surfe plus d’une fois par semaine sur internet.
Lorsque l’on pense e-commerce, à mon avis, y’a pas photo entre ces deux moyens de relier un acheteur avec un produit ou un service. Et ce sont les clients qui vous remercieront de leur faciliter la vie !

Mais que ce passe-t-il sur le marché aujourd’hui et où en est l’état de la technologie ?

20Minutes (Suisse) propose, depuis quelques jours, un nouveau service : les diaporamas (très prisés des internautes) directement accessibles sur téléphone mobiles, par MMS !

Ayant passé du temps à tester ce système impliquant totalement le lecteur et lui demandant (malheureusement) de bien connaître les fonctionnalités MMS de son téléphone (à noter qu’en Suisse, actuellement, seuls 35% de utilisateurs de portables savent envoyer un MMS, ce qui réduit considérablement la portée de l’action).
Résultat de mes tests : mitigé, très mitigé !

Je m’explique. Sur six téléphones testés, un seul a pu utiliser le service correctement.

Sinon, j’ai constaté :

• Sur deux téléphones, il y avait le texte qui était tronqué de partout par des caractères type smileys, ? ou encore des $.
• Sur deux téléphones, le diaporama commençait par « format objet non supporté ». Ceci est dû à la compatibilité des marques et des modèles avec les services internet (protocole d’échange de données). C’est surtout les Nokia qui présentent ce défaut et c’est dommageable car ils ont encore la majorité du marché en Suisse.
• Sur l’un d’eux, le diaporama s’est terminé après quatre pages sur huit avec le message « saturation » et son natel semblait comme bloqué (plus de 30 secondes pour revenir au menu principal). Il n’a pas pu non plus transférer le MMS (téléphone bloqué).
• Trois personnes sur 6 ne savaient pas comment faire pour obtenir le diaporama. Ils ont trouvé la procédure trop compliquée car ils n’avaient jamais envoyé de MMS.
• Le client Orange m’indique que ce n’est pas « cool » de devoir envoyer la photo à un numéro de téléphone portable 079 plutôt qu’au numéro court 2020.
• J’ai fait une photo qui n’était pas super précise et je n’ai rien reçu en retour (même pas un sms d’erreur). Par contre, comme je suis sur Orangeclick, j’ai pu voir tout de suite sur internet que j’avais été débité de Fr. 1.- (ce qui est un peu frustrant : imaginez ceux qui font 10 essais et qui reçoivent la facture à la fin du mois!).

Facilys possède également un service SMS/MMS et effectivement, nous avons beaucoup pagayé avant de trouver une solution qui ne présente pas les inconvénients listés ci-dessus. 95% des téléphones sur le marché, ayant la fonction MMS activées, reçoivent correctement nos MMS.

Les aspects techniques étant maîtrisés, pourquoi ne pas profiter de ce nouvel outil ?

Marketing Mobile : 5 raisons pour lesquelles les entreprises devraient se ruer dessus et état de la technique. was last modified: septembre 20th, 2014 by olivierb

4 réflexions sur “ Marketing Mobile : 5 raisons pour lesquelles les entreprises devraient se ruer dessus et état de la technique. ”

Votre avis nous intéresse :