15 utilisations et 30 applications pour Facebook !

Quel usage professionnel pour Facebook ?Quel usage professionnel pour Facebook ?

 

Les sites communautaires sont devenus les petits chouchous du Web. Le leader mondial, MySpace, domine largement le paysage « social » et c’est l’endroit incontournable pour tout groupe musical, associations… Pourtant depuis peu il y a un nouveau concurrent qui commence à pointer son nez: Facebook.com.

 

Ce dernier pourrait bien mettre en péril l’hégémonie Myspace, même s’il en est encore très loin: (voir la carte mondiale des réseaux sociaux)

 

Avec + 270% de visiteurs dans le monde en un an, près 52 millions visiteurs uniques en juin, Facebook devient une valeur montante même en France. Pourtant Facebook a seulement 310 000 visiteurs uniques, ce qui le place loin dernière les 9,2 M de Skyblog ou des 2,2 de Myspace, mais avec une progression incroyable de + 422% ! (Source Transnets).

 

Pour l’instant les étudiants représentent encore 85% des membres de Facebook, pourtant on commence à voir de plus en plus de professionnels et d’associations (et même des entreprises !) qui s’inscrivent sur le site… Il y a donc une tendance importante pour un usage professionnel de Facebook.

 

Or si de plus en plus de professionnels qui s’inscrivent sur Facebook.com, quand on leur demande à quoi cela leur sert pour leur affaires, la réponse est plus délicate et la plupart admettent  » faire comme les autres » ou succomber à l’effet de mode…

 

Pourtant Facebook peut être un excellent outil professionnel, pour peu de savoir comment s’en servir et ce qu’il faut éviter de faire. Ce dossier a donc pour but:
– De vous expliquer pourquoi s’inscrire sur Facebook est intéressant pour vous.
– De vous donner 15 usages professionnels de Facebook pour développer votre activité
– De vous présenter 30 applications incontournables à utiliser sur Facebook.
– De vous mettre en garde sur les limites et les erreurs à ne pas commettre sur Facebook
Pourquoi Facebook peut être utile pour vos affaires ?

 

L’intérêt d’un réseau social c’est avant tout ses membres, et surtout leur implication et leur dynamisme. Un réseau qui n’a pas d’animation est un réseau mort. Or le plus apporté par Facebook c’est justement un foisonnement de vie : à chaque fois que vous vous connectez vous trouvez de l’actualité sur vos contacts et vos groupes, de l’interactivité avec les autres membres, une simplicité et une viralité bien plus importante que dans tout autre réseau social.

 

En effet le gros problème des réseaux sociaux comme www.viadeo.com, www.ziki.com et www.linkedin.com : c’est leur passivité. Une la phase d’inscription et de recherche des contacts effectuée, il n’y a plus grand-chose qui se passe.

 

Bien entendu www.ziki.com vous propose de faire de la pub sur votre nom sur internet, bien sûr vous pouvez utiliser ces sites comme un prétexte pour reprendre contact avec un ex-collègue ou avec un partenaire suite à une soirée, bien sûr c’est un excellent carnet d’adresse qui se met à jour automatiquement…

 

Mais pour la plupart des inscrits l’actualité se résume à recevoir tous les mois un récapitulatif des membres qui se sont greffés à son réseau… En effet, à moins de payer l’abonnement Premium pour contacter des prospects ou des partenaires, l’interactivité entre les membres se résume à des demandes de mise en relation, on ne connaît pas vraiment les personnes, la vision des réalisations de chacun se limite à une lecture de CV…
Seul Linkedin.com a (enfin) commencé à s’ouvrir à l’interactivité avec les Questions / Réponses, mais on reste très loin de l’eco-système Facebook !

 

Pourtant au départ Facebook.com avait été créé par un étudiant de Harvard (Mark Zuckerberg) dans le seul but de partager des informations entre les membres d’une école (prof malade, changements de salle, partage de cours…). La vocation était universitaire et 100% non professionnel.

 

Et c’est justement cet aspect résolument simple, transparent, automatique qui a séduit les internautes: finis les formulaires compliqués, les recommandations à donner, les profils à remplir en détail… sur Facebook en 2 minutes votre profil est en ligne, et quelques secondes en plus suffisent à créer son propre réseau d’amis pour partager des infos, des photos, des documents… Bien entendu vous pour bénéficier pleinement de Facebook n’oubliez pas l’ajouter vos contacts, de vous inscrire à quelques groupes et de choisir les applications à utiliser.

 

En effet une des forces de Facebook c’est d’avoir su rassembler en 1 seul endroit un blog, un service de partage de photos ultra-rapide… avec des innovations simples et pratiques (tags de photos, ajout automatique de vos contacts dans Gmail et hotmail…

 

Mais le véritable déclic qui a été le tournant de Facebook, c’est son ouverture. Au départ Facebook était très fermée (réservé à l’éducation, communication des groupes pour les personnes ayant le même hébergeur d’email…), mais de plus en plus Facebook s’est ouvert vers l’extérieur, en permettant une inscription à tous, et récemment l’indexation par Google des profils des membres.

 

Dans le même temps une des forces des Facebook c’est d’avoir créé une émulation dans le monde des développeurs en autorisant à tous la création de mini application utilisables par la communauté: tous les mois de nouvelles applications voient le jour, imitant les services les plus utiles, adaptant des services Web en application Facebook, voire en en créant de nouveaux services.

 

Avec tous ces atouts, Facebook est devenu un outil très intéressant pour un professionnel, à condition de savoir quoi en faire…

 

15 utilisations professionnelles pour Facebook…

 

 

Facebook.com prend toute son envergure quand on est télétravailleur, consultant, indépendant, journaliste… quand on est un commercial en déplacement, quand on travaille à plusieurs sur un projet… grâce à toutes les fonctionnalités de collaboration qui y sont incluses.

 

Néanmoins, quelque soit votre secteur d’activité, Facebook peut vous être utile pour votre entreprise, au moins pour 15 usages que nous allons vous présenter:

 


1 – Communiquez sur un évènement et faites du buzz marketing sur un sujet:
Pour cela vous avez plusieurs méthode: utiliser votre réseau et ceux de vis amis pour lancer une chaîne (ex: un concours pour le lancement d’un nouveau produit), offrir du gratuit pour attirer vos prospects vers un service payant (ex: offrir un ebook), informer vos contacts sur une manifestation ou une JPO que vous lancez, rejoindre des groupes sur un sujet donné et leur faire part de votre actualité…
Si vous publiez sur votre profil toutes les infos sur cet évènement vous pouvez même gérer les inscriptions, encaisser des paiements (via paypal…), mettre en ligne des FAQ, lancer des invitations, donner des résultats post évènement…
Il suffit de quelques minutes pour créer un évènement ou un groupe et transformer Facebook en un relai interactif de votre communication (remarques, remontées, questions…).

 

2 – Recherchez des partenaires ou des clients :
C’est bien connu, les amis de mes amis sont mes amis… Et bien dans Facebook c’est aussi le cas : il suffit de piocher dans les groupes de ses contacts pour trouver des groupes ou des soirées réseau potentiellement intéressantes.
Et Facebook vous permet d’être encore plus proactif en recherchant vous-même des personnes dans un secteur particulier ou un groupe sur un sujet donné pour ou encore pour contacter directement les décideurs (sans subir le barrage de la secrétaire…).
Vous pouvez même être reconnu comme un expert via des « annuaires » de spécialistes comme « Knowledge Book ». Si vous êtes artiste, photographe… Facebook tout comme Myspace, vous permet également d’exposer vos œuvres et les faire connaître à tout votre réseau d’amis.
Si vous faites de la veille concurrentielle, Facebook peut vous servir aussi à identifier des membres d’une entreprise et surveiller ce qu’il s’y passe…

 

3 – Améliorez votre référencement.
Depuis l’ouverture de Facebook aux moteurs de recherches un partie des informations que vous saisissez dans Facebook seront indexées sur Google (votre sites internet, votre nom…).
Toutes les informations que vous et vos amis vont rentrer vont donc améliore votre positionnement sur Google (nb: à ce jour l’impact n’est pour l’instant pas encore estimable…).
Et à l’inverse avec Facebook vous obtenez un nouveau canal de diffusion pour votre Blog en relayant vos informations sur votre profil Facebook (import des billets sous WordPress…). Cela vous permet d’obtenir un nouveau canal de diffusion via le moteur de recherches de Facebook, votre réseau (amis, famille, ex-collègues, collègues, partenaires…) et tout ceux qui visiteront votre profil suite à un post dans un groupe ou une question sur un sujet donné (cf notre article sur le classement des Digg like et sites de réseaux sociaux).

 

4 – Tenez vous au courant sur l’actualité:
Vous souhaitez en savoir plus sur le Buzz marketing, sur une marque… c’est très simple: créez un groupe sur le sujet, fédérez d’autres utilisateurs, amorcez le groupe avec quelques articles fédérateurs et c’est parti ! Grâce à la souplesse et à l’interactivité de Facebook, quelques secondes suffisent pour monter un groupe d’information (attention, si vous êtes organisateur il faut du temps et de la patience pour faire vivre un groupe, et si vous êtes membre vérifiez bien le nombre d’inscrits et la vivacité du groupe avant de vous y inscrire…).

 

5 – Obtenez des réponses à des questions pointues:
Tout comme dans Yahoo Question / Réponses, (et depuis peu sur Linkedin.com), vous pouvez poser des questions à votre communauté ou à l’ensemble des membres de Facebook.
Cette intelligence collective vous permet donc d’obtenir des réponses précises et ciblées qu’un moteur de recherche ne pourra jamais vous fournir (ex: vous pouvez poser la question « Quelqu’un connaît un bon restaurant Tibétain à Paris » qui est très difficile à obtenir avec Google !). Et plus la communauté Facebook va grandir, plus les réponses seront précises et complètes !
Nb: les questions peuvent être aussi utilisées pour attirer des contacts ;D

 

6 – Utilisez un nouveau média de communication ciblé:
Facebook permet de publier sur son site des « flyers » (http://www.facebook.com/advertise.php) publicitaires (des mini skyscrapers » que vous composez en moins de 2 minutes avec un outil prêt à l’emploi) ou des bandeaux de publicité. Comme cet outil a été conçu au départ pour annoncer des soirées ou vendre des objets d’occasion, il est très simple d’utilisation, et met la publicité à la portée de toutes les entreprises.
Le principe de l’affichage se fait a un certain nombre de pages vues / jour, et peut être ciblée grâce aux filtres inclus (moins 25 ans, pays, ville…). Et désormais vous pouvez faire de la publicité au clic (comme Google Adwords)
Par exemple, il a fallu 5 minutes chrono pour créer une bannière de pub sur notre ebook « 25 conseils pour faire connaître son site Web », la publier sur Facebook, la payer (par CB – 14 € pour 10 000 affichages) et voir 52 visiteurs télécharger notre ebook.

 

 

7 – Trouvez un nouveau canal de vente et d’affiliation:
Grâce aux nombreuses applications vous pouvez vendre directement vos produits sur Facebook.
Si vous n’avez qu’un produit, le plus simple est de le présenter sur vote profil et d’en proposer l’achat via un paiement sur Paypal.
Si vous êtes e-marchand, vous pouvez utiliser les nombreuses boutiques prêtes à l’emploi (par exemple Lemonade) et vous y faire référencer. Vous bénéficier ainsi d’un nouveau réseau d’affiliation de plusieurs millions d’affiliés potentiels.
L’ouverture de Facebook via ses API est donc une opportunité supplémentaire pour tous les sites e-Commerce pour recruter de nouveaux affiliés (vous pouvez créer votre propre boutique et la soumettre aux membres de Facebook).
Plus détourné, mais tout aussi efficace, vous pouvez mettre en place des « whish list » (Liste de Cadeaux) pour que les membres affichent sur leurs profils leurs idées cadeaux (par exemple Blue Bile qui vend des bijoux haut de gamme).
Certains marchands comme www.buy.com vont même plus loin en proposant aux membres de Facebook de vendre leurs propres objets d’occasion via une « boutique blanche » (buy.com percevant 5% du CA).

 

 

8 -Lancez des sondages d’opinion, des minis-enquêtes, testez et détectez des tendances:
Pour une fois les hommes politiques l’ont compris avant les entreprises, les réseaux sociaux peuvent vous aider à estimer les opinions des internautes. En effet en utilisant la puissance de Facebook et surtout de ses millions de membres, certains candidats à la candidature présidentielle aux USA on pu analyser leur popularité potentielle (voir l’article « Facebook et la politique de Fluctuat.net » et les « 10 étapes pour lancer un parti politique sur Facebook » )..
Vous pouvez vous aussi utiliser Facebook pour tester quelques des concepts et des idées avant de les mettre en application pratique. Mais cette démarche peut aussi se faire à postériori: une fois le produit lancé vous pouvez créer un groupe d’utilisateurs pour obtenir rapidement des remontées sur vos produits, les améliorations à apporter…

 

9 – Trouvez un emploi ou recrutez des salariés:
Parmi les nombreuses applications vous trouverez « My Resume » qui vous permet de publier un mini CV en ligne et de reprendre les données de votre compte Linkedin.com. Vous donnez ainsi une nouvelle visibilité à votre candidature via votre réseau.
Et avec « My Companion Hiring » vous pouvez écrire une offre d’emploi sur votre compte (ou celui de votre entreprise), et ainsi la diffuser gratuitement à votre réseau.
Le plus de Facebook par rapport à Viadeo.com et Linkedin.com c’est de pouvoir enrichir votre profil avec les articles de vos blogs, vos actions caritatives hors CV, montrer vos passions … tout ce qui permet au final aux recruteurs de mieux vous connaître et donc d’augmenter vos chances d’être sélectionné.

 

10 – Si vous êtes une entreprise, une association, une école… Facebook vous permet de mettre en place gratuitement un intranet.
Vous pouvez ainsi partager des agendas (ou retrouver celui de Google Calendar), diffuser des informations via ce mini « intranet », faire du travail collaboratif via un traitement de texte en ligne, mettre en place des sondages et des boites à idées…
nb: attention à la confidentialité des informations !

 

11 – Maintenez facilement le contact avec vos ex-collègues, amis, copains, famille… et créez sans effort votre propre réseau :
Grâce à la simplicité de la mise en relation c’est très facile de se constituer un réseau, chose qu’il est très difficile de créer sans ce genre de service.
C’est un moyen plus « naturel » de reprendre contact avec un ex-collègue qu’on n’a pas vu depuis des années (par exemple j’ai retrouvé un collègue de chez Acclaim que je n’avais pas vu de 1998, et après la prise de contact nous avons échangé quelques emails très intéressants… J’aurais eu bien plus de mal à l’appeler au téléphone en lui disant « Salut Eric, tu te souviens de moi, on a bossé ensemble il y a 8 ans chez Acclaim »…).
En plus de retrouver ses collègues, Facebook permet de partager des photos ou des actualités grâce aux flux RSS, aux notes, aux murs, envoyer des invitations… Vous pouvez même envoyer des emails aux personnes en dehors de Facebook, ou publier votre fil d’information Twitter / Frazr sur votre profil !

 

12- Apprenez à mieux connaître vos contacts, partenaires, clients et collègues:
Même si certains l’assimilent à de l’intrusion dans la vie privée, facebook vous permet de mieux connaître vos contacts (leurs passions, leurs photos de vacances…) s’ils acceptent de vous enregistrer comme un « ami ».
Avec ses collègues c’est un excellent moyen de trouver des sujets de conversation, de partager des idées… et parfois de connaître des talents cachés !
Avec ses clients c’est un moyen de mieux appréhender leurs besoins, mais aussi de créer un « groupe d’utilisateurs » pour tester des produits, obtenir des remontées terrain.
nb: attention aux effets pervers que cela pourrait créer si vos plus gros clients commencent à se considérer comme vos « amis ».

 

13- Bénéficiez d’un outil pour mieux vous organiser gratuitement :
Les nombreuses applications disponibles vous permettent de gérer une to do list, un rappel des sommes que vous doivent vos amis et collègues… C’est super pratique pour gagner du temps (voir notre article sur comment améliorer son organisation).

 

14- Publiez et partagez très facilement des images et des fichiers :
Facebook à l’avantage d’être très rapide pour le transfert des données (photos…), ce qui vous permet d’utiliser votre profil pour partager des informations avec l’extérieur (photos pour un communiqué de presse, notices techniques…) voire même de très gros fichiers avec l’ajout de l’application de MediaFire qui vous permet de stocker autant de fichiers que vous voulez sans aucune limite !

 

15 – Levez des fonds pour une association ou une cause humanitaire:
En jouant sur l’aspect social de Facebook, vous pouvez toucher très rapidement des centaines de membres dans votre réseau, celui de vos amis… et faire parler d’une action humanitaire ou d’un club sportif. Il existe même plusieurs applications dédiées à la gestion des associations caritatives (Cause…) pour vous aider dans votre tâche. Et à titre professionnel c’est toujours très bon pour son image de montrer que l’on travaille dans une association à but non lucratif !
30 applications indispensables pour Facebook !

 

Il faut distinguer 3 types d’applications sur Facebook.com:
– les plug in de services existants (ex : media fire, twitter…), qui sont qu’une adaptation de service existant pour Facebook.
– les copies de services à succès qui reprennent une bonne idée pour la reproduire à l’identique sur Facebook (ex: My question qui copie Yahoo Question Réponses…)
– les services originaux qui n’existent pas vraiment en dehors de Facebook ou qui basent sur succès sur Facebook (ex : The Lending Club).

 

La création d’applications sur Facebook étant totalement libre, il existe souvent 2 ou 3 version d’un service à succès (ex: Question, My Question…). Vérifiez toujours le nombre d’utilisateurs / jour afin de décider quelle application installer…

 

Voici donc les 30 applications incontournables pour un usage professionnel de Facebook:

 

Lemonade permet de créer dans votre profil une mini boutique où vendre des produits en liaison avec vos passions (Lemonade permet aussi d’afficher des publicités)

 

Chipin pour récolter de l’argent via un don Paypal. D’autres solutions existent comme Pay Me, Pay Pal (le vrai)…

 

Task Master et un peu moins bien To Do list: c’est votre « to do liste » que vous pouvez emmener partout avec vous (si vous avez une connexion internet), avec priorisation des tâches que vous pouvez même partager avec vos « amis ».

 

30 boxes un calendrier très pratique que vous pouvez consulter partout et partager. Si vous utilisez Google Calendar utilisez l’application Facebook Google Calendar.

 

My Resume qui vous permet de mettre votre CV dans votre profil (en fichier Word attaché) et Resume qui vous permet de récupérer entièrement votre profil linkedin.

 

My Company Hiring qui permet de poster des annonces d’emploi sur son profil Facebook (service de Linkedin).

 

Polls et Easy Polls pour mettre des mini-enquêtes sur votre profil (nb: Facebook offre aussi des services de sondages).

 

Plug in pour Wordpress pour récupérer automatiquement les billets de votre Blog sur Facebook et Flop Blog pour publier les messages de votre blog sur Facebook.

 

– Les plug in de questions / réponses : My Questions le plus connu et le plus utilisé, ou Answers, Questions & answers, Ask the others, Ask It

 

MediaFire pour partager des fichiers sur Facebook, et les autres challengers comme My Files.

 

Webinaria Screencast Recorder très utile pour faire une démo d’un logiciel car il capture en direct ce que vous montrez à l’écran pour ensuite les diffuser sur votre profil. C’est aussi un excellent moyen de diffuser des podcast (payant 24 $ / an). Sinon il existe aussi SplashCast qui vous propose le même genre de services.

 

SlideShare pour partager vos powerpoint sur votre profil Facebook.

 

Documents un traitement de texte collaboratif, très utile pour travailler à plusieurs sur un document enregistrable au format Word.

 

Quelques autres applications utiles :
Twitter pour Facebook ou son clone français Frazr.
Bill Monk qui vous permet de savoir qui vous doit de l’argent et à qui vous en devez.
Causes et Awarness Ribbons pour communiquer sur des actions caritatives et récolter de l’argent.
Walkie Talkie qui vous permet de dialoguer comme un talkie Walkie dans Facebook avec les personnes de votre groupe.
StumbleUpon qui vous permet de partager vos bookmarks. Il existe la même chose pour Delicious et Digg.
Knowledgebook qui liste les experts dans plusieurs domaines.
Newscloud pour ajouter un nuage de tag dans votre profil.
Flickr Photos pour récupérer vos photos de flickr sur Facebook et Picassa pour retoucher vos images.
My RSS pour lire et faire partager vos flux RSS sur Facebook.

 

Et des applications pour Facebook, en dehors de Facebook:
La facebook toolbar qui vous permet d’être averti des messages de vos amis directement depuis votre navigateur.
Le widget Facebook pour votre lecteur Netvibes.

 

Quelques conseils pour un usage Pro de Facebook…

 

Avant de vous donner quelques conseils pour utiliser Facebook à titre professionnel, voici quelques avertissements sur les limites de l’usage de Facebook à titre professionnel.

 

– Le look et le fonctionnement de Facebook ne sont pas trop adaptés à un usage professionnel: c’est le reproche majeur fait à Facebook. Le système des amis, la libre consultation des informations, les photos… font que facebook sera toujours considéré comme un outil à usage personnel (quand on entre en contact avec un « ami » la liste des modes pour faire connaissance sont via la famille, via un cours, via des amis, via un voyage commun… il n’est pas fait mention via une entreprise, via un salon…).

 

– Beaucoup de groupes sont très peu actifs ou fantaisistes, comme il n’y a pas de vrai motivation professionnelle il n’y a pas d’obligation de suivi, de qualité et de mise à jour des groupes. A contrario, le foisonnement des groupes permet la création de groupes sur des sujets très variés (il y en a même Andrei Tarkovski !) alors que les autres réseaux Pro valident la création des groupes. Il est aussi important de noter que la plupart des groupes sont en anglais, il y a donc une opportunité pour créer un groupe francophone sur vos sujets de prédilection, en créant un groupe maintenant vous aurez de l’avance sur vos concurrents !

 

– La fonction de recherche n’est pas très pratique: la recherche basique affiche que les infos de base d’une personne (nom, photo..), c’est pas facile de savoir si on a trouvé la bonne personne… En effet la recherche avancée n’est utilisable que pour votre cercle d’amis. Si l’on rajoute à cela que les données sont déclaratives et non obligatoire, on arrive à la situation que le ciblage des profils est très difficile ce qui est particulièrement problématique si vous souhaitez faire de la publicité ciblée.

 

– Facebook est chronophage: Tout comme les diggs like, Facebook peut très rapidement dévorer votre temps libre. Chatter, visiter des profils, tester des applications, répondre à des questions… tout cela peut très rapidement prendre beaucoup de temps. Tout comme pour Outlook, il ne faut pas visiter son profil 20 fois dans la journée… limitez-vous à quelques visites / jours maximum, et évitez de trop papillonner.

 

– Attention à votre vie privée : tout comme au bureau, ne dites pas ou n’affichez pas n’importe quoi… Ne montrez que ce que vous souhaiteriez montrer à vos collègues (évitez les photos de soirées à picoler, les photos de vous en maillot de bain…). De plus n’oubliez pas de modifier dans les paramètres de votre compte les informations que les inconnus et vos amis peuvent voir dans votre profil (attention aussi au SPAM si vous laissez votre adresse email visible).

 

– Vous ne pouvez pas transférer votre profil de Viadeo ou linkedin vers Facebook… Vous devrez recommencer une bonne partie du travail de création et d’animation de votre réseau, mais en plus vous perdrez dans doute une bonne partie de vos contacts qui ne sont pas sur Facebook.

 

– Vos contacts sont obligés de créer un compte pour visualiser l’intégralité de votre profil, vous répondre, publier des informations… On est très loin de la souplesse d’un Blog ou d’un site internet dont il suffit de donner l’adresse pour permettre à vos contact de réagir, de consulter des informations…

 

– Vous devez vous connecter pour lire des messages, même s’il est possible d’afficher une barre « Facebook » dans son navigateur ou de recevoir ses messages sur son iphone. Il aurait été bien plus pratique d’avoir soit une messagerie instantanée ou mieux le contenu du message dans l’email d’info de Facebook.

 

Et pour finir quelques conseils pour une utilisation professionnelle de Facebook :

 

– Le mélange vie privée – vie publique, vous oblige à créer 2 profils, un Pro et un Perso. Or ils ne sont ne sont pas forcément étanches… Vos amis comprendront difficilement qu’il ne faut pas écrire n’importe quoi sur votre mur. D’autant plus qu’avec la fonction de tagging des photos vous pouvez facilement vous retrouver sur les photos de vos amis sans maîtriser le contenu diffusé…

 

– Attention à ne pas collectionner les amis ou les groupes, sinon vous risquez de vous retrouver très rapidement avec un flux d’informations d’une page à chaque ouverture de votre compte Facebook. Vous devez d’une part bien sélectionner vos amis (au minimum leur demander qui ils sont et pourquoi ils vous mettent dans leurs amis… vous verrez que cela sélectionne déjà beaucoup) et ensuite paramétrer le niveau d’information que vous recevez d’eux pour ne recevoir que les informations intéressantes (les nouvelles amitiés, les réseaux rejoints, les questions posées…).
Pour les groupes, inscrivez-vous à des groupes vraiment pertinents pour vous, avec un maximum de 20 à 30 groupes (sans faire attention on arrive vite fait à 50 groupes !).

 

– N’installez pas toutes les applications que vos amis ou contacts vous proposent… Sinon votre profil va vite ressembler à une façade d’immeuble tagguée. De plus comme ces applications sont développées par des sociétés non identifiées, il peut y avoir des risques de piratage de vos données. Enfin, si vous utilisez Facebook pour un usage professionnel évitez les applications marrantes…

 

– Ne harcelez pas vos amis avec des questions, des tests comparatifs… Tout comme vous vos amis n’ont pas forcément le temps de répondre à toutes les sollicitations.

 

– Ajoutez dans votre compte des informations intéressantes: votre profil doit être une source d’informations et vous valoriser. Mettre des notes et utiliser le mur pour publier des statistiques, des liens… est une bonne idée. Mettre l’adresse de votre Blog et un flux de vos derniers articles est incontournable.

 

– Spécialisez votre profil: pour être trouvé dans les millions de profils sur le web, il faut se spécialiser dans un domaine donné et le mettre clairement en avant. Pour être certain d’être trouvé, optimisez votre profil sur un mot clé précis. Vous devrez l’inclure dans votre profil, votre description, vos groupes…

 

– N’oubliez pas de récupérer vos contacts depuis Outlook via une petit manip d’import manuel (voir le Blog de Didier Durand.

 

Quelques témoignages d’utilisation de Facebook…

 

Facebook est sans doute un des sites les plus à la mode du moment, nombreux sont ceux qui l’ont utilisé avec des réactives plus ou moins enthousiastes…

 

Eric Delcroix : utilisateur de linkedin et viadeo.
Guillaume : utilisateur 100% satisfait.
– Une vidéo sur les possibles dérive sur Facebook sur le blog de Digiboy.
Gary Lee Kenny qui utilise Facebook que pour retrouver des vieux amis.
– Le TechnoBlog à Steph qui « ne comprend rien à facebook » .
Mathieu qui nous indique que Facebook c’est bien pour un usage personnel et entre collègues, mais pas pour une utilisation avec ses élèves.
Pravdam qui utilise Facebook pour son business (communiquer sur des actions….), mais qui conserve aussi Linkedin.com comme un carnet d’adresse interactif.
Le blogue du marketing interactif, avec quelques articles sur Facebook.com et des retours d’expériences .

 

Facebook, un réseau professionnel incontournable?

 

Facebook va-t-il devenir le réseau de tous les réseaux ? La réponse est bien entendu non… Les raisons sont nombreuses :
– Facebook doit faire face à des réseaux déjà existants et bien fournis sur des niches pointues (www.linkedin.com, www.viadeo.com, www.ziki.com ), et donc leurs utilisateurs devront d’une part refaire toute la démarche pour recréer leur réseau et perdre une partie des fonctionnalités spécifiques. Ce qui va freiner l’expansion de Facebook.
– Facebook ne propose pas toutes les fonctions spécifiques des sites spécialisés (malgré les milliers d’applications).
– Facebook mélange trop les sphères personnelles et professionnelles pour un usage 100% Pro.
– Facebook se lance dans un terrain un peu glissant en laissant totalement libre les développeurs de créer leurs API car le niveau de qualité est parfois très décevant…
– Facebook vous permet d’être en relation avec des dizaines de personnes, mais l’absence de tri rend moins efficace la mise en relation…
– Facebook n’est pas encore considéré comme un réseau « professionnel », et malgré le buzz autour de ce site il reste encore confidentiel.
– …

 

Néanmoins, au vu de sa viralité et des nombreuses fonctions proposées, il est clair que Facebook à un avenir radieux devant lui, et qu’il va devenir un poids lourd incontournable sur le Web… Il est donc indispensable de s’y inscrire dès maintenant et de se faire une place tant que la foule ne le prend pas d’assaut (création d’un groupe ou d’une application, surtout francophone !).

 

Certaines entreprises ne s’y sont pas trompées, en utilisant Facebook pour leurs communications virales. Le dernier exemple est Wal Mart qui propose une application « Roomate Style Match » qui vous permet de comparer la déco de votre chambre et celle d’un éventuel colocataire selon vos goûts et votre habitudes (via un mini questionnaire), et à la fin d’avoir une sélection de « vrais » produits disponibles chez Wal Mart pour faire la vrai déco de votre chambre (et bien entendu la commander via une liste prête à l’emploi et une commande via internet) !

 

Par contre, comme toute action marketing qui se base sur le viral et les communautés, attention à votre image: Wal Mart en subit aussi les conséquences avec cette opération, de nombreux utilisateurs ayant ajouté des commentaires négatif sur Wal Mart sur le message board du groupe !

 

HSBC aux USA a subit les mêmes problèmes: suite à une augmentation de tarif de ses services envers les étudiants, une fronde s’est organisée sur Facebook avec plus de 5000 inscription à un groupe demandant l’annulation de l’augmentation de tarif… Et finalement HSBC à capitulé !

 

Aux USA et dans de nombreux pays anglophone Facebook a pris tellement d’importance dans les milieux étudiants qu’il est devenu un média incontournable. Si ce sont pour l’instant les étudiants les principaux utilisateurs; par la voie naturelle Facebook va bientôt toucher le monde de l’entreprise (un étudiant n’étant pas moins qu’un futur salarié)…. Alors ne ratez pas le train Facebook !

15 utilisations et 30 applications pour Facebook ! was last modified: septembre 24th, 2007 by conseilsmarketing

7 réflexions sur “ 15 utilisations et 30 applications pour Facebook ! ”

Votre avis nous intéresse :