13 erreurs à ne pas commettre dans un communiqué de presse !

13 erreurs à ne pas commettre dans un communiqué de PresseEcrire un communiqué de presse est à la portée de tout le monde, mais écrire un communiqué de presse qui sera lu et publié par les journalistes c’est une autre paire de manches …

Pour éviter que votre communiqué de presse ne soit jeté directement à la poubelle, voici les 13 erreurs à ne surtout pas commettre :

 

1- Oublier les coordonnées de l’entreprise: c’est encore courant de voir des communiqués où le nom de l’entreprise, son logo ou les coordonnées du contact chargé des RP soit oublié ou incomplet (juste le téléphone ou l’email…). Dans le même ordre d’idée ne pas mettre de date de parution ou pour « diffusion immédiate » est une information essentielle.

 

2- Ne pas apporter des informations intéressantes pour le journaliste : rappelez-vous qu’un journaliste reçoit des dizaines de communiqués par jour. Vous devez penser votre communiqué comme si vous lui donniez de la matière pour rédiger un article… et ce n’est qu’à la fin que vous parlez de votre produit (le texte doit être construit autour de l’information, et pas autour de votre société ou votre produit). Vous devez toujours vous dire « Pourquoi un journaliste parlerait de mon communiqué de presse ».

 

2 – Mettre un titre général passe partout, du genre « Nominations chez XXX », « Lancement de la gamme… », « Nouveau service chez XXX », « Salon des XXX »… Si vous n’écrivez pas un titre original ou accrocheur, vous pouvez être certain que votre communiqué atterrira directement dans la poubelle…

 

3- Se vanter et survendre son produit : « N°1 des … », « une solution révolutionnaire », « une révolution… », « un produit unique », « Le meilleur des… » sont à bannir…Présenter son produit comme « La seule solution » « un produit d’avenir », « vous devez en parler », « vos lecteurs seront ravis d’apprendre que… » est à éviter…

 

4- Ne pas adopter la structure classique des communiqués de presse : Titre + résumé + « Qui, quoi, où, pourquoi, comment » + coordonnées complètes et infos complémentaires, permet au journaliste d’avoir une vision globale du sujet et de décider si l’information est pertinente ou pas. De plus il faut hiérarchiser et faire une mise en page la plus claire possible, le journaliste doit pouvoir lire votre communiqué de presse en 1 clin d’œil.

 

5- Faire des fautes d’orthographe et utiliser un jargon professionnel. Le métier des journalistes c’est d’écrire… Si vous lui envoyez un article bourré de fautes d’orthographe, c’est comme si vous tentiez de vendre une voiture toute cabossée à un garagiste… Un journaliste n’est pas non plus omniscient. Il faut donc écrire en terme clairs et sans équivoque. Pour être sûr que c’est le cas, vous devez faire relire votre texte par une personne qui n’y connaît rien afin de vous assurer que même elle comprend le message. Une autre erreur (plus rare), c’est d’abuser des jeux de mots qui ne sont malheureusement pas toujours compris par les journalistes…

 

6- Bourrer le communiqué d’information inutiles: un communiqué ne fait pas 3 pages (1 à 2 pages maximum avec les illustrations), ce n’est pas la peine de faire un rappel de l’historique de votre entreprise, de mettre vos tarifs détaillés… Il faut être synthétique et clair.

 

7- Diffuser son communiqué de presse à tous les journalistes de la terre: vous devez envoyer vos communiqués aux journalistes potentiellement intéressés par votre sujet. C’est une perte de temps de l’envoyer à une mailing liste de centaines de journalistes… Mieux vaut concentrer vos efforts sur une dizaine de médias et de sites internet avec un Press Kit original (ex: un petit cadeau en liaison avec le sujet du communiqué de presse, une mise en scène évènementielle…), au moins vous aurez une bonne raison de rappeler le journaliste.

 

8- Rappeler un journaliste pour savoir s’il a reçu votre communiqué de presse, et surtout lui rappeler que vous faites de la publicité dans son magazine… C’est le meilleur moyen de vous griller à vie avec lui… Un autre bon truc c’est de parler d’un journal concurrent qui « lui » a fait un article sur votre actualité…

 

9- Envoyer un communiqué alors que la date de l’évènement/ sortie du produit / … n’est pas sûre. Rien n’est pire que de lancer en grande pompe un produit, et finalement que celui-ci ne soit pas prêt… N’oubliez pas qu’un journaliste ne parle qu’une seule fois d’une même nouvelle, si vous loupez l’occasion vous devrez créer un nouvel évènement pour qu’il en reparle.

 

10 – Oublier les visuels du produit / service : une image vaut mille mots… Pour la presse c’est la même chose ! Pensez toujours à rajouter une illustration concrète de votre produit (en basse résolution, avec un lien pour télécharger une image en 300 Dpi – CMJN).

 

11- Présenter plusieurs idées dans un communiqué de presse: un CP doit présenter 1 idée majeure, si vous voulez mettre en avant plusieurs actions, faites plusieurs communiqués sinon vous allez mettre de la confusion dans l’esprit du journaliste.

 

12- Se concentrer que sur la presse traditionnelle (écrite, radio, TV…) et oublier les sites internet de diffusion de communiqués de presse: actuellement les sites de communiqués de presse sont des excellents moyen d’améliorer le référencement naturel sur Google, même si quasiment aucun journaliste ne regarde ces sites (voir notre article sur « Comment rédiger et diffuser un communiqué de presse« )…

 

13 – Inonder les journalistes de communiqués de presse: Envoyer systématiquement tous les mois une info presse c’est la meilleure manière de voir ses CP atterrir directement au panier… Encore une fois il faut communiquer uniquement quand vous avez de l’information pertinente.

13 erreurs à ne pas commettre dans un communiqué de presse ! was last modified: septembre 24th, 2007 by conseilsmarketing

3 réflexions sur “ 13 erreurs à ne pas commettre dans un communiqué de presse ! ”

Votre avis nous intéresse :