Du nouvel usage des licences pour enfants

C’est la rentrée des classes et les enfants vont faire l’objet de toutes les attentions :

L’enseigne Champion s’inquiète de l’équilibre nutritionnel de nos chérubins et lance une gamme complète de barquettes de mini-fruits et légumes.

 

L’innovation ? Ces fruits et légumes seront estampillés DISNEY : des stickers à l’effigie des héros de la célèbre firme seront en effet à collectionner : cela s’appelle le licensing de fruits et légumes, de l’inédit dans l’univers des licences.

 

Par cette initiative, DISNEY se rachète une virginité. En effet, son image était jusqu’à présent rattachée à la ‘junk food’ en raison de son contrat avec McDonald’s pour promouvoir les fameuses Happy Meal, contrat qui devrait justement se terminer à la fin de cette année.

 

Ce même procédé a par ailleurs été lancé avec succès par NICKELODEON,  la chaîne télévisée pour enfants aux Etats-Unis pas plus tard que cet été : Bob l’éponge et Dora l’exploratrice ont ainsi été appelés en renfort afin de contrecarrer les critiques selon lesquelles la télévision encourage l’obésité enfantine.

BOB EPONGE

 

Vu sous cet angle, améliorer son image de marque paraît être un jeu d’enfant ! Et les licences pour enfants ont par la même occasion trouvé un nouveau terrain de jeu ;))

 

Sources :

 

La minute du marketing Juin 2006  

LSA  Newsletter Août 2006

Promo magazine Juillet 2006

Du nouvel usage des licences pour enfants was last modified: août 25th, 2006 by christelle

3 réflexions sur “ Du nouvel usage des licences pour enfants ”

  • 27/08/2006 à 14:57
    Permalink

    Ces initiatives sont-elles purement altruistes ou bien empruntent d’une nouvelle idée marketing..?

    Réponse
  • 28/08/2006 à 16:55
    Permalink

    j’ai bien peur que ces initiatives soient à but lucratif … néanmoins, l’innovation vient du fait qu’elles s’inscrivent dans un mouvement de responsabilité à l’égard des consommateurs voirs même un mouvement citoyen. Je pense qu’il s’agit d’un premier pas en matière de relationnel : les enseignes et les licences pour enfant s’engagent vis à vis des consommateurs.
    Dora l’exploratrice s’est par ailleurs engagée auprès du dentifrice signal pour sensibiliser les enfants à la santé de leurs dents … et aux Etats Unis, elles soutient les enfants malades … de l’inédit pour une licence pour enfants car pour la plupart, elles se limitent à de simples produits dérivés ludiques!!!

    Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue qu’en marketing, l’innovation consiste à rentabiliser et traduire en profits la créativité.

    Réponse
  • Ping : marketingrama.info

Votre avis nous intéresse :