La TV payante dopée par l’ADSL

L’Expansion évoquait déjà ce phénomène dans son article L’ADSL, nouvel Eldorado de la télévision payante en décembre dernier. Les échos récidivent aujourd’hui 04 janvier 2006 avec des chiffres très encourageants pour l’Internet sur la prise téléphonique.
Les chiffres de la TV sur ADSL

On y verra la bonne place de France Télécom sur les parts de marché de la télévision payante. Certes, Free affiche 1 million environ de souscripteurs à la télévision sur ADSL, mais encore s’agit-il du bouquet par défaut contenant les 100 chaînes gratuites, Free ne distribuant que Canal+ ; ceci ne semble pas avoir été une stratégie payante d’ailleurs car – outre l’action de refus de vente intentée par TPS – la part de marché de Free reste bien en deça de celle de France Télécom.

Dans tous les cas, réjouissons-nous de voir que l’ADSL joue un rôle d’accélérateur sur la télévision payante, qui à en croire les spécialistes des médias (Arrêt sur images sur TV5, JL Morandini sur Europe 1,…) ne représentent pas encore une minorité suffisante. C’est ce qu’expliquait JL Morandini il y a quelques mois sur Europe 1 en répondant à la question d’une auditrice. De mémoire, il citait des parts d’audience pour l’ensemble des chaînes payantes inférieures à 10%. En outre, une interview du responsable des programmes TV sur Free (le 03/01/06 sur Europe 1) indiquait que – quoi qu’on en dise – ce sont les séries à grande audience (il citait ‘Friends’) qui font l’essentiel de l’audience sur la TV sur ADSL. On est donc encore loin de la réussite universelle d’une TV interactive et postmoderne, où l’auditeur ferait son programme, même si cela est déjà le cas pour beaucoup d’entre nous – notamment ceux équipés de magnétoscopes numériques avec ‘timeshifting’. Jusqu’à preuve du contraire, il s’agirait encore du fait d’une minorité (rappelons encore une fois l’ordre de grandeur donné par Morandini), ou plus exactement doit-on entrevoir une segmentation très marquée avec d’un côté le divertissement de masse en temps réél sur des chaînes populaires pour un public populaire, et d’un autre un comportement zappeur chez les couches aisées, plus exigeantes culturellement. Il ne faut pas confondre succès de masse et succès sur un segment, ni crier haro sur la mort du divertissement de masse, qui n’a jamais été aussi évident, malgré les possibilités techniques. Il nous faudra attendre encore quelques années pour voir les comportements évoluer de façon plus large.

La TV payante dopée par l’ADSL was last modified: janvier 4th, 2006 by Yann Gourvennec
Yann Gourvennec
suivez moi !

Yann Gourvennec

PDG & fondateur chez Visionary Marketing
Yann Gourvennec a créé le site visionarymarketing.com en 1996. Il est intervenant et auteur de 4 ouvrages édités chez Kawa. En 2014 il est devenu entrepreneur, en créant son agence de marketing digital Visionary Marketing, en association avec Effiliation. Il est directeur de programme du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy de Grenoble Ecole de Management depuis 2015
Yann Gourvennec
suivez moi !

Votre avis nous intéresse :