21/10/14

2 minutes pour comprendre les blogs d’entreprise

A quoi servent les blogs d’entreprise ?

La sélection du jour et cette mini vidéo très percutante réalisée par Studio Cigale pour le compte Visionary Marketing et qui résume en 2 minutes à peine le principe de l’intérêt des blogs d’entreprise. Car les blogs d’entreprise ne sont pas morts… Bien au contraire. Comme nous le démontrons dans notre ouvrage « la communication expliquée à mon boss », dont la version anglaise est en cours de bouclage, ils n’ont même jamais été aussi utiles. Voici en quelques mots pourquoi, et surtout comment faire marcher ces blogs d’entreprise dans votre environnement professionnel ; tout en gardant bien en tête cet adage qui veut qu’il vaut mieux apprendre à quelqu’un à pêcher les poissons que de lui donner un seul poisson à manger. Cette petite vidéo pourra également vous servir à convaincre votre patron qu’il faut vous laisser aller de l’avant ! 

Quel est l’intérêt d’un blog d’entreprise

Ce qu’il faut voir, ce n’est ni l’apport, ni l’attrait du blog pour lui-même, c’est l’attrait et l’apport du blog pour l’entreprise. Et c’est cela le la vraie transformation digitale ! Ce sont des gens qui sont rapides et agiles, qui ne sont pas forcément les mieux équipés, mais qui vont réussir à utiliser cette technologie de contenus pour parler à leurs clients. Il n’y a rien d’autre qui soit important : il faut parler à ses clients !

Lire la suite

19/10/14

Yesbycash révolutionne le paiement en ligne avec du cash !

€-largeTSI est le nouveau nom de ticket surf international. Originellement la société, ex émanation de France Telecom, distribue les tickets de monnaies électroniques qui sont bien connus qui s’appellent ticket surf et ticket Premium, essentiellement utilisés sur les sites de jeu. Aujourd’hui, ils lancent Yesbycash, une offre de paiement cash pour tous les sites Internet. Cette offre m’a vraiment conquis par sa simplicité mais aussi car elle s’inscrit dans la mouvance de ce que Ravi Najou a appelé « Innovation Jugaad » et qu’on pourrait aussi qualifier de rétro innovation. Une fois n’est donc pas coutume, j’ai proposé à Frédéric Jeannin de me faire la démonstration de son outil, en direct sur son stand de e-commerce Paris, vous verrez c’est une solution très prometteuse et très efficace, déjà testée en avant première par Cdiscount en marque blanche et qui va être généralisée incessamment. Voici donc la transcription de mon interview, également disponible en podcast et sur notre chaîne Itunes, de Frédéric Jeannin, le patron de TSI.

La problématique de base : beaucoup de paiement par carte refusés sur les sites Web

cash

Le bon vieux cash : qui aurait pu penser qu’il n’était pas mort ? Et pourtant … (image http://antimuseum.com )

Sur les sites Web on remarque deux choses : la première chose, c’est l’abandon des paniers et dans les raisons d’abandon de panier, on trouve beaucoup de refus de paiement. Les refus de paiement sont estimés à une proportion qui va de 12 à 20 % des achats. Ces taux de refus de paiement sont liés à des problèmes d’acceptation de la bancaire. L’avantage de Yesbycash dans ce cas-là, c’est qu’au lieu de laisser partir votre client, vous pourrez lui proposer un paiement alternatif, et lui permettre d’aller payer dans un des 2300 points de vente qui sont disponibles en France.

La cible de ce nouveau système de paiement

On estime en France qu’il y a à peu près 6 millions de personnes qui n’ont pas de moyens de paiement ou qui sont rétifs à mettre leur moyen de paiement en ligne sur Internet. Les avantages de ce moyen de paiement Yesbycash c’est que vous ne laissez pas de données sensibles sur Internet. Sur ces 6 millions, on pense qu’il y aurait 4 millions de consommateurs qui n’utilisent pas de carte bancaire, mais nous ne pouvons pas l’affirmer. Nous n’avons pas de statistiques exactes.

La deuxième cible ce sont les gens qui ont une carte mais qui est refusée. Il est difficile d’estimer le montant que représentent ces gens-là également, car le refus prend place en ligne du fait de la banque du porteur et il peut dépendre de plusieurs critères : notamment des moteurs de lutte anti fraude. Par exemple un porteur de carte italienne, qui habiterait en France, se verra refuser son paiement par certains sites. Par exemple encore, il y a plus de fraude sur certains types de produits et les banques les refusent plus systématiquement etc.

Lire la suite

17/10/14

Le véritable internet des objets vu par des pionniers du Web – Prague

Ce week-end est un week-end particulier : À Prague, des pionniers de l’Internet du monde entier vont se réunir pour débattre du véritable Internet des objets et d’autres sujets que vous pouvez consulter ci-dessous. Parmi eux, Doc et Joyce Searl et Esther Dyson, première présidente de l’ICANN. C’est également d’elle que j’ai entendu pour la toute première fois le mot « Internet » ; c’était sur Channel 4 en 1994. Cet événement qui aura lieu le week-end du 18-19 octobre est organisé par Youstice, la start-up qui offre aux internautes la possibilité de résoudre leur problèmes dans leurs achats online [transparence : Youstice est notre client]. Voici, ci-dessous, les personnalités invitées et le sujet des discussions. Nous vous tenons informés sur visionarymarketing.com et sur LinkedIn où vous pourrez aussi découvrir nos photos.

 

Pragues, République Tchèque

Prague, République Tchèque

PARTICIPANTS:

 

SUJETS:

Conditions générales de ventes et aspects juridiques.

L’Internet des objets.

La sécurité des sites de e-commerce.

La relation entre les économies collaboratives : focus sur l’imact social et la création d’opportunités de résolutions de conflit online.

Implications de l’ODR dans les sites de vente online?

17/10/14

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Big Data … ( livre blanc )

Évangélisation et formation seront les deux mamelles des Big Data

Visionary Marketing est fière (je ne sais pas si c’est féminin ou masculin le marketing, alors j’ai décidé d’être galant) de pouvoir vous présenter son livre blanc sur les Big Data, réalisé pour le compte de son client Business & Decision. Ce livre a été réalisé avec plusieurs des meilleurs experts du domaine (Patrick Bensabat, Didier Gaultier, Michael Hoarau et Bruno Laug). Vous y trouverez non seulement les principales définitions du domaine, mais aussi et surtout des orientations stratégiques pour un domaine qui est beaucoup traité mais aussi trop souvent maltraité. Non ! Les Big Data ne sont pas une mode, et le fait que la France soit un peu à la traîne, c’est à dire uniquement dans l’expérimentation alors que de l’autre côté de l’Atlantique on est déjà dans la mise en œuvre, ne veut pas dire que c’est une plaisanterie qui va passer, mais simplement que nous avons un peu de travail à fournir. Ceci devrait être facile d’ailleurs. En France, nous nous nous réjouissons souvent de la qualité de nos mathématiciens et aussi de nos Startupers et informaticiens. Et c’est à juste titre. Nos écoles sont encore de bons creusets, n’en déplaise aux râleurs, et la preuve en est qu’on peut aller dans le monde entier et on trouvera toujours le ou même les Français de service. Ceci ne signifie pas l’exode mais le rayonnement, les grincheux sont décidément bien exclusifs. Il restera cet effort d’évangélisation et surtout de formation à faire. Ce livre blanc en est peut-être, je le souhaite, la première pierre.

livre blanc gratuit : des Big Data au Big Business Le nouveau livre blanc gratuit de Business & Decision sur les Big Data est désormais disponible à l’adresse http://businessdecision.fr/livreblanc-bd. Il s’intitule des Big Data au Big Busine$$ car il tend à démontrer la pertinence des Big Data dans le concret. Nous sommes désormais sortis de la phase d’expérimentation et entrons de plain-pied dans les mises en œuvre concrètes de ces nouvelles approches, pour le marketing et aussi les autres disciplines (Finance, logistique, prévention, technique, M2M,…) 

Pourquoi ce livre blanc sur les Big Data?

Le texte suivant est issu de l’intégration de notre livre blanc sur les Big Data : « Des Big Data au Big Busine$$ »

libvre blanc sur les Big data

La littérature sur le Big Data est abondante. Cette abondance est symptomatique d’un élan dont l’importance est perçue fortement par l’ensemble du marché, non seulement en France, mais dans le monde. Toutefois, même quand elle est de qualité, cette littérature reste assez descriptive et focalisée sur la dramatisation d’enjeux quasi apocalyptiques, reliés à la profusion exponentielle des volumes de données et de leurs sources. Cette approche ne permet pas de comprendre les véritables enjeux des Big Data ni comment les entreprises peuvent en tirer parti. Même si les prévisions sont délicates, nous avons la conviction que l’impact des Big Data sur l’avenir des entreprises et de la Société civile sera fort, polymorphe et en constante reconfiguration. C’est donc en faisant rapidement leurs premières armes sur les Big Data, qui en sont encore à leurs prémices, que les entreprises pourront s’approprier le phénomène et apprendre, jour après jour, à en tirer parti. L’objectif de ce Livre Blanc est de donner aux entreprises, les premières clés de lecture qui permettront aux lecteurs de sortir de la mythologie associée aux Big Data pour les replacer dans leur contexte propre et les aborder comme un outil puissant de développement de la performance. Nous espérons ainsi permettre au lecteur de poser, voire de valider, les premières orientations d’une intégration sereine et maitrisée du Big Data à l’écosystème de son Entreprise.

Ci-dessous un extrait du livre blanc

… qui vous permettra de prendre immédiatement connaissance de son contenu

libvre blanc sur les Big data

 

16/10/14

Les outils de veille concurrentielle sur Internet

En théorie, l’Internet permet à une entreprise de bénéficier d’un « coup de projecteur » sur son activité et de bénéficier d’une meilleure visibilité. En pratique, la présence d’une entreprise est souvent noyée par celle des autres et l’internaute n’a besoin que de quelques minutes pour identifier la meilleure offre proposée. La veille concurrentielle devient ainsi nécessaire pour observer, analyser et anticiper les évolutions de son marché et agir en conséquence. Pour se faire, il existe plusieurs outils de veille sur internet, en voici quelques exemples : 

La veille concurrentielle est un exercice difficile et fastidieux. Mais certains outils rendent ce travail moins difficile.

La veille concurrentielle est un exercice difficile et fastidieux. Mais certains outils rendent ce travail moins difficile.

Plusieurs outils de veille concurrentielle :

  • Annuaires d’entreprises : ces sites types Société.com, Infogreffe, Manageo, ou Verif permettent d’obtenir les informations administratives et financières de chacun des concurrents.
  • Whois.net permet d’avoir des détails sur le détenteur du nom de domaine (pays, lieu d’hébergement, date de création et d’expiration du nom de domaine…).
  • Alertes Google : elles offrent la possibilité de se tenir informé sur un sujet, marché, un concurrent… Pour cela, on sélectionne plusieurs mots-clés et Google envoie un mail à l’utilisateur au moment où il détecte une modification ou un nouveau contenu sur le sujet concerné.
  • Flux RSS : de la même manière, s’abonner au flux RSS d’un site ou d’un blog qui traite d’un sujet clé, d’un marché etc. apporte une source d’information utile à la veille concurrentielle d’une entreprise.
  • Le site, blog et newsletter du concurrent : c’est une façon très simple de connaître la façon dont le concurrent communique auprès de ses clients, les offres qu’il met en avant etc.

En matière d’outils de veille concurrentielle sur Internet, l’entreprise n’a donc que l’embarras du choix. La difficulté réside dans la capacité à combiner ces différents outils pour optimiser leur efficacité. Il ne faut pas oublier que l’Internet fait depuis longtemps partie de l’environnement de l’entreprise, que celle-ci le veuille ou non (il existe bien sûr des sociétés qui résistent encore et toujours à l’envahisseur, mais elles sont de moins en moins nombreuses). Par exemple, le community manager est souvent cantonné à un rôle de SAV en ligne, alors que celui-ci possède des informations qui peuvent être essentielles à l’orientation stratégique de l’entreprise.

Lire la suite